Sign in
Download Opera News App

 

 

L'effet pygmalion : quand le comportement des enseignants conduit au succès ou à l'échec des élèves

Selon wikipédia, l’effet Pygmalion (ou effet Rosenthal & Jacobson) est une prophétie autoréalisatrice qui provoque une amélioration des performances d'un sujet, en fonction du degré de croyance en sa réussite venant d'une autorité ou de son environnement. Le simple fait de croire en la réussite de quelqu'un améliore ainsi ses probabilités de succès.

 Les chercheurs vont s'intéresser aux comportements des enseignants et vont faire de l'observation systématique. Rosenthal a élaboré "la théorie des quatre facteurs" qui se réfère aux quatre aspects de l'interaction élèves-enseignants:

- Le climat crée par l'enseignant

- Le temps et l'attention qu'il accorde à l'élève

- Les opportunités qu'il lui offre pour s'exprimer

- La qualité des renforcements (punitions versus récompenses) qu'il lui administre

En observant les enseignants, on voit qu'ils "administrent" un traitement particulier aux élèves qu'ils jugent moins capables.

Les recherches ont répertoriés les caractéristiques suivantes dans leurs interactions:

Les enseignants acquiescent moins souvent avec les élèves qu'ils jugent plus faibles. On observe également qu'ils se maintiennent à une distance plus importante, qu'ils leur sourit et qu'ils les regardent moins souvent dans les yeux , qu'ils les soutiennent moins lors de leur éventuelle prise de parole.

En outre, les élèves jugés faibles se voient offrir moins d'opportunités pour apprendre. En effet, on les interroge moins souvent et des contenus moins complexes leur sont préférentiellement enseignés.

Les enseignants persistent davantage avec les élèves qu'ils jugent "bons" en leur fournissant plus d'indices pour trouver une solution à un problème et les questions de l'enseignant sont davantage reformulées.

A ce rythme, le comportement de l'enseignant devient comme un moteur ou un frein à l'apprentissage de l'élève.

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires