Sign in
Download Opera News App

 

 

Divo : La population dénonce la cherté de la vie et appelle l'État au secours

Photo archives/La population de la capitale du Loh Djiboua souffre de la cherté de la vie

Si à Abidjan, la capitale économique ivoirienne, les populations sont devenues muettes devant le problème de la cherté de la vie, à Divo la population continue de dénoncer l'augmentation abusive des prix des denrées alimentaires. 

En effet, dans l'émission "c'est pas normale" de ce lundi 13 septembre, diffusée sur Radio Côte d'Ivoire tous les matins à 8h15, des auditeurs résidant dans la capitale du Loh Djiboua ont exprimé leur amertume face à la flambée des prix dans les marchés et les boutiques.

 A en croire ces plaignants, les prix des produits alimentaires comme le riz, l'huile et bien d'autres denrées ne sont plus à la portée de tous. Ils soulignent que les petits ménages souffrent de cette augmentation des prix face à laquelle les autorités ne réagissent toujours pas.

 La population invite les contrôleurs des prix du ministère du commerce à aller sur le terrain, notamment à Divo pour voir la souffrance des populations qui n'ont pas grands moyens pour s'offrir ces denrées alimentaires devenus des produits de luxe.

J.T

Content created and supplied by: Jose_Teti (via Opera News )

Divo Loh Djiboua

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires