Sign in
Download Opera News App

 

 

Université Alassane OUATTARA: Un laboratoire au service de la recherche en science du langage

L' Université Alassane OUATTARA de Bouaké est l'une des meilleures universités du pays et de la sous-région pour sa promptitude et ses performances dans le respect du quantum horaire dédié à la formation des étudiants.

Elle compte plusieurs Unités de formation et recherche(UFR) dont l'UFR CMS Communication, Milieu et Société au sein du quel est logé le laboratoire SLADI dénommé Sciences du Langage et du Discours d'Invention. Ce laboratoire crée et encadré par des éminents professeurs, chercheurs et enseignants-chercheurs nationaux et internationaux, concerne les spécialités tels la stylistique, la sémiotique, la poétique, la grammaire structurale et la linguistique textuelle.

Inauguré en 2018, ce laboratoire fête aujourd'hui ses 3 ans d'existence au service de la recherche scientifique d'où l'idée d'une assemblée générale afin de pouvoir faire un bilan de compétences acquises, des activités réussies et se focaliser sur les perspectives.

Lors de son assemblée générale ordinaire qui s'est déroulé le samedi 10 avril à salle rotonde 6 du campus 2, les participants ont débattu sur trois points essentiels qui étaient à l'ordre du jour. Le premier porte sur la lecture des textes fondateurs lié à la création du laboratoire. Le deuxième point concerne le bilan moral et financier et le troisième sur l'élection de l'équipe chargé de gérer les instances décisionnelles du laboratoire.

Il est à noter que chaque année, des équipes de chercheurs et enseignants-chercheurs se réunissent en collège A, B, C, D afin de réfléchir sur les activités académiques et scientifiques du laboratoire. Ces équipes concernent les professeurs des universités, les maîtres de conférences, les maîtres assistants, les assistants, les docteurs, doctorants et masterants.

Tous ces travaux sont élaborés et soumis à l'Assemblée générale ordinaire qui statut. Ce qui permettra de matérialiser ces travaux dans un livre pilote imprimé et aux différents bulletins d'informations.

Ces initiatives permettent de conforter l'opinion publique sur l'avancée de la recherche scientifique dans nos universités publiques.

Toutefois, une question essentielle demeure. Quel est la place que nos dirigeants africains accordent à la recherche scientifique et aux inventions techniques?

LCD. Abonnez vous commentez et partagez.

Content created and supplied by: Diamantier.info. (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires