Sign in
Download Opera News App

 

 

Société : l'homosexualité est-elle nouvelle en Afrique ? Voici la réponse d'un socio-anthropologue

L'homosexualité est aujourd'hui une réalité qui s'impose petit à petit au monde entier. Si dans certaines contrées elle est acceptée et pratiquée à visage découvert, dans d'autres pays par contre sa pratique est considérée comme un délit et punie par la loi. C'est le cas du Sénégal où l’article 319 du Code pénal punit d’un à cinq ans d’emprisonnement toute personne qui aura commis un "acte contre-nature" avec un individu de son sexe.

Et dans plusieurs autres pays d'Afrique, pour des raisons culturelles et religieuses, l'homosexualité est mal vue et point acceptée. Mais au fait, l'homosexualité est-elle nouvelle en Afrique ?

A cette question, Cheikh Ibrahima Niang, socio-anthropologue sénégalais a une réponse qui a été diffusée via dw.com le 17 mai 2022.

A en croire ce spécialiste des sciences humaines, l’homosexualité est une réalité ancienne au Sénégal, s’illustrant notamment par le terme wolof góor-jigéen, qui signifie homme-femme, une formulation que l’on retrouve par ailleurs dans d’autres langues africaines.

Dans son développement, le chercheur va plus loin. Selon lui, "Le simple fait que le mot existe en wolof fait ressortir l’idée d’avoir à la fois du masculin et du féminin. Ce concept associant le masculin et le féminin se retrouve aussi bien au Sénégal que dans d’autres pays africains. L’idée d’homosexualité est donc ancienne dans les cultures africaines. Elle est largement documentée et répandue". Une façon de dire que l'homosexualité n'est pas forcément importée comme on a tendance à le croire un peu partout en Afrique.

Content created and supplied by: Yakouser (via Opera News )

cheikh ibrahima niang

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires