Sign in
Download Opera News App

 

 

Dire ou écrire "fermez la porte pour ne pas que les enfants sortent" est incorrect

S'exprimer dans la langue française n'a jamais été une sinécure et ne sera certainement jamais. La faute à une panoplie de règles aussi multiples que variées qui exaspèrent les usagers. Toutefois, il serait difficile voire improbable pour nous de vouloir nous débarrasser de cette langue ou la négliger vu qu'elle fait partie intégrante de notre vie.

La seule chose que nous devons faire est de continuer à nous documenter pour éviter de tomber dans l'erreur à chaque fois. Et l'une des erreurs qui se glissent généralement dans nos écrits ou qui entachent nos propos à l'oral est la phrase suivante "fermez la porte pour ne pas que les enfants sortent".

Certaines personnes se demanderont sûrement où se trouve la faute. Elle est pourtant bien réelle. En effet, la subordonnée complétive de but, encore appelée complétive finale, peut être introduite, entre autres, par la locution conjonctive "pour que" comme dans cet exemple "Costa prie pour qu'il pleuve."

Toutefois, lorsque cette subordonnée est à la forme négative, la négation se trouve à l'intérieur de la subordonnée, c'est-à-dire après "pour que". Dès lors, placer la négation "pas" ou "ne pas" entre "pour" et "que" est une incorrection qui s'accompagne souvent de l'omission de la négation "ne".

En somme, on doit dire " fermez la porte pour que les enfants ne sortent pas" et non "fermez la porte pour ne pas que les enfants sortent".

Yves Martial

Content created and supplied by: Yves_Martial (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires