Sign in
Download Opera News App

 

 

Une famille vraiment incroyable

Au Brésil, le couple de Rosemere et de Joao est tout ce qu’il y a de plus ordinaire à première vue. Mariés, ils eurent un enfant, qu’ils décidèrent d’appeler Ruth. Mais ce nouveau-né avait une singularité inquiétante, qui laissa les médecins perplexes.

Les parents de cet enfant, Rosemere et Joao, étaient tous deux noirs de peau. Tandis que leur progéniture avait la peau blanche, les cheveux blonds et les yeux bleus. La mère a été si étonnée de ce phénomène qu’elle a d’abord cru que quelqu’un s’était amusé à échanger son enfant contre celui d’une famille blanche.

Pourtant elle dut bien vite se rendre à l’évidence : c’était bien son enfant ; mais toutefois elle était incapable de s’expliquer cette bizarrerie.

Réaction des voisins envers cette famille bizarre


De retour chez elle, le voisinage s’est livré à toutes sortes d’interprétations. Rosemere avait-elle eu un enfant d’un autre homme ? L’enfant était-il malade ? Rosemere, comme son mari, ignorait la solution de l’énigme, et elle en était perturbée.

Longtemps elle dut supporter les remarques désagréables de ceux qui la prenaient pour la nourrice de son enfant et non sa mère, à cause de la différence de couleur.

Ce n’est qu’en donnant naissance à son second enfant, lui aussi pâle, qu’elle obtint enfin des explications : ses enfants étaient atteints d’une maladie génétique assez rare : l’albinisme.

Les médecins lui expliquèrent qu’elle et son mari devaient eux-mêmes être porteurs du gène de l’albinisme, et que par conséquent, il y avait une chance sur quatre que leur nouveau-né soit atteint de cette maladie.

Bien des années plus tard, la famille s’est élargie, et Rosemere a donné naissance à trois enfants noirs. Si elle a pu mettre fin à toutes les interrogations qui lui compliquaient la vie, elle n’en est pas pour autant tranquille.

Ses deux enfants albinos sont extrêmement sensibles au soleil, et pour s’amuser une heure dehors en plein jour sans se brûler la peau, ils doivent prendre de précautions infinies.

Mais Rosemere ne se décourage pas ; et malgré ces différences, et tous les préjugés qui affectent cette vie de famille, Rosemere et ses enfants sont pleinement heureux.

Content created and supplied by: WizK.Points (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires