Sign in
Download Opera News App

 

 

France : un jeu dangereux apparaît dans les écoles, quand la télé influence négativement les enfants

Le jeu a déjà fait une victime le jeudi 14 octobre 2021, en France. Dans un collège de Toulouse, un élève de 5ème a été molesté par des camarades dans la cour de récréation. Il s'agit du célèbre "1, 2, 3 Soleil" qui a été remis au goût du jour par les élèves des primaires et collèges. Mais avec des nouvelles règles tirées directement de la série événement de Netflix «Squid Game». Dans cette série d'origine sud-coréenne, les perdants sont tués. À l'école, certains ont décidé que tout joueur qui bouge est "éliminé" (il prend par exemple une forte gifle). C'est ainsi que le 14 octobre, à Toulouse, un collégien a été roué de coups par des camarades. Sa mère a porté plainte, mardi 19 octobre 2021 pour "violences aggravées".

Ce jeu qui était à la base une distraction, innocente, inquiète désormais l'Education Nationale depuis plusieurs semaines. Puisque chez les plus grands, il peut parfois prendre une tournure beaucoup plus violente. 

«(...). La série est interdite aux moins de 16 ans, elle est très violente et peu dériver sur des idées suicidaires. 

L'adaptation ce de jeu dans les cours de récréation, peut induire des comportements violents : les enfants reçoivent une carte sans savoir de qui elle provient avec 3 symboles (un carré, un rond et un triangle). La carte est lancée par terre. Si elle tombe sur la face comportant les symboles, la personne qui l'a lancée reçoit une forte gifle (...)», explique une circulaire, qui interpelle les parents d'élèves.

Les chefs d'établissement ont été alertés, ainsi que les parents d'élèves sur ce phénomène. Certaines écoles ont donc entrepris de faire de la sensibilisation. Ce jeu peut avoir "une influence sur la cour de récréation en termes de jeux dangereux", selon le Ministre Jean-Michel Blanquer. D'où l'importance de faire attention aux programmes que les enfants regardent à la télé. Pour l'instant, ce jeu n'a pas encore été formellement signalé dans un établissement scolaire ivoirien. Et l'on espère qu'il ne fera pas tâche d'huile jusque sous les tropiques. 

Content created and supplied by: Fatogoma (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires