Sign in
Download Opera News App

 

 

Bouaké : les étudiants envahissent les rues pour réclamer justice après le meurtre d'Hermine

La ville de Bouaké ne se remet pas encore du drame en lien avec l'assassinat de l'étudiante K. A. Marie-Josée Hermine, etudiante en licence 2 de communication à l'université Alassane Ouattara.

K A Marie-Josée, portée disparue le jeudi 18 novembre 2021, a été malheureusement retrouvée morte dans la nuit du jeudi 25 novembre 2021 non loin d'un collège dans une maison inachevée au sein du quartier de Broukro dans la ville de Bouaké.

L'auteur présumé du crime, un jeune conducteur de moto-taxi, aurait tout d'abord violé sa victime avant de lui ôter la vie.

Pour marquer leur indignation face à cette tragédie ayant acté la disparition prématurée de leur camarade, la communauté estudiantine de la ville a décidé de l'organisation d'une marche pacifique, en ce samedi 4 décembre.

C'est nombreux que les étudiants ont répondu présents à cette marche ayant pour objectifs de rendre hommage à la disparue mais aussi réclamer la justice.

Cette marche a eu pour point de départ le campus 1 de l'université Alassane Ouattara et aura pour point d'arrivée le tribunal de première instance de Bouaké.

Plusieurs structures de défense des droits de la femme mais aussi l'UNFPA se sont associées à cette marche pour dénoncer les violences faites aux femmes.

Chère Hermine, de la haut, tu peux être fière de tes amis et sois sûr que justice sera rendue.

Aimé.Y

Content created and supplied by: Aimé.Y (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires