Sign in
Download Opera News App

 

 

Grand-Bassam : 3 motocyclistes décèdent en 24 heures dans des accidents de la circulation

Source ONPC

Têtes fendues, multiples fractures aux membres, suspicions d’atteinte au rachis et plusieurs blessures graves sur le corps : c’est l’état dans lequel les pompiers civils de Grand-Bassam ont retrouvé les victimes de deux accidents de la circulation entre motocyclistes qui ont eu lieu en l’espace de 24 heures.

Le premier choc a été signalé dans la nuit du vendredi 23 au samedi 24 septembre 2022 en face de l’église catholique de Bonoua. Deux motocyclistes roulant certainement à une grande vitesse, sont entrés en collision frontale.

L’un ayant un passager sur son engin, les pompiers civils disent avoir retrouvé trois victimes de sexe masculin âgées respectivement de 29, 38 et 46 ans.

Si l’homme de 46 ans s’en est sorti avec des fractures fermées au bras gauche, une fracture ouverte à la jambe droite et une suspicion du rachis, cela n’a pas été le cas pour les deux autres qui étaient inconscients, polytraumatisés avec les crânes présentant des fissures importantes.

Leur décès a d’ailleurs été constaté sur le lieu par un médecin légiste contacté par la gendarmerie qui a également découvert entre autres objets sur les victimes, une machette, un couteau et une pipe à drogue.

Près du pont métallique du village de Mondoukou dans la matinée du dimanche 25 septembre 2022, c’est un conducteur de tricycle qui a trouvé la mort après une sortie de route.

Les secours rapportent que le tricycle chargé de sacs de poulets morts avec deux autres passagers, roulait à vive allure quand son conducteur a perdu le contrôle de sa direction.

Dans la chute de l’engin, la tête de ce dernier a violemment heurté le béton de sécurité du pont métallique.

Lorsqu’ils sont arrivés sur les lieux, les pompiers civils affirment avoir trouvé au sol, trois hommes. Parmi eux, deux s’en sont tirés avec des blessures plus ou moins légères et se plaignaient de vives douleurs aux genoux. Ils ont été pris en charge et transportés à l’hôpital général de Grand-Bassam.

Le conducteur du tricycle dont la tête a heurté le béton quant à lui, a moins de chance et son décès est confirmé par un médecin légiste en présence de gendarmes de Grand-Bassam.

Désiré_Dago

Content created and supplied by: Déza_Paul-Désiré_DAGO (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires