Sign in
Download Opera News App

 

 

Affaire apologie de viol : Yves De M'Bella doit-il être le seul à être puni ?

La simulation d'une scène de viol sur la chaîne de télévision NCI lors de l'émission '' la télé d'ici animée par Yves De M'Bella a connu une pluie de sanctions à l'encontre de l'animateur, lesquelles sanctions sont à saluer. Cependant, des questions demeurent quant aux responsabilités dans ladite affaire:

- NCI ne savait-elle pas le contenu de l'émission qui devait passer ce jour ?

- NCI n'est-elle pas co-responsable vu que c'est de par son canal que l'apologie du viol a été faite ?

Prenant le cas de l'Autorité Nationale de la Presse, lorsqu'un article est incriminé, le quotidien dans lequel l'article est publié n'est pas épargné par les sanctions. Or, dans le cas de l'affaire de simulation de viol, la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle, HACA, s'est seulement focalisée sur l'animateur en terme de sanctions, sans oublier la condamnation de la justice ivoirienne de De M'Bella à 12 mois de prison avec sursis et de 2 millions d'amende.

L'on s'attendait aussi à une sanction contre la chaîne de télévision dans cette affaire qui continue de susciter des réactions çà et là.


As. B

Content created and supplied by: Assibena (via Opera News )

NCI Yves

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires