Sign in
Download Opera News App

 

 

Le OK du président Ouattara pour le retour de Gbagbo : est-ce un piège?

Dans la vie, il y'a des choses qu'on pourrait appeler "cadeaux empoisonnés ; c est a dire, on te donne un truc sachant qu'il y'a un piège ou un danger qui attend au bout du tunnel et, nous pensons que ça peut être le cas pour le retour de Gbagbo.

En effet, après donc son acquittement définitif le 31 Mars dernier, le retour du l'ex président ivoirien Laurent Gbagbo tard a se préciser.

Pourtant, le président de la république Alassane Ouattara avait donné son OK et promis même payer son transport lui et son fileul Blé Goudé avec la sommes de 17 millions à l'appuie.

Cependant, il y'a quelque chose qui cloche; une sorte hic; un quiproquo ; .

Il s'agit en effet de sa condamnation à 20 ans de prison pour le prétendu braquage de la BCEAO et une amande de plusieurs centaines de milliards à payer. Il en est de même pour Blé Goudé qui à lui aussi été jugé et condamné à la même peine par la justice ivoirienne pour d'autre crimes.

En réalité, l'état ivoirien par la voie de son président est d'accord pour que l'ex président et son filleul Blé Goudé récemment acquittés rentrent au pays avec quelques avantages alors que leurs condamnations n'ont pas encore été levées.

En effet parmis tous les avantages que le président leurs accorde, il n'y a pas de grâce concernant leurs condamnations ; ce qui sous-entend qu'elles sont encore valables et qu'il y'a risques qu'ils soient arrêtés des donc leurs retour au bercail.

Notons que selon des informations, le gouvernement a envoyé des personnes rencontrer les ex prisonniers de la Haye. Certains font même état de ce que, le c est le président de l'Assemblée nationale Amadou Soumahoro qui sera envoyé.

En fait, cet accord donné par le président de la république ainsi que les offres sont comme un loup dans la peau d'un agneau ; tel un appât au bout d'un hameçons.

En tous cas, en analysant, ça ressort comme un piège dans la mesure où leurs sanctions ne sont pas encore levées.

Alors, les questions qui ressortent sont les suivantes:

Est-ce pour cette raison que leur retour tarde ?

Quel est donc le but de toutes ces personnes qu'on envoie rencontrer les ex prisonniers de la Haye ?

Après donc lecture et votre analyse personnelle de cette situation, qu'en pensez-vous ?


Likez, partagez et surtout abonnez-vous pour plus d'informations

Content created and supplied by: Papsntidiane (via Opera News )

alassane ouattara laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires