Sign in
Download Opera News App

 

 

Affaire institutrice en difficulté dans une IEP du Nord: Droit de réponse du SGN du SAEPPCI

La situation difficile que vit une institutrice dans l'IEP de Boundiali s'est répandue comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux. En effet, une publication datant du 9 novembre 2021 sur les réseaux sociaux, mentionnait que l'institutrice, membre du SAEPPCI vivait le martyr dans cette IEP et qu'elle aurait fait recours à son syndicat afin qu'il trouve une issue favorable à son problème. De quoi s'agit-il exactement?

Une institutrice est muté de la ville de Boundiali à 40 km dans un village malgré son état de santé précaire et un bébé à sa charge qu'elle a été contrainte de laisser avec ses parents. Selon le SGN de la SAEPPCI, Jérôme Ourizalé, " la publication ne relate pas les faits tels qu'ils sont. La publication laisse penser de façon tendancieuse que le SAEPPCI ne fait rien pour ses militants. Elle est loin de la vérité. Les faits rapportés et les images présentées remontent au mois de Avril 2021. Le SAEPPCI a été saisi par la camarade dans le mois de Avril de ce qu'elle aurait des problèmes dans son IEPP. En fait, il s'agit de L'IEPP de BOUNDIALI. "

Toutefois, il a indiqué que " les faits ont été sortis de leur contexte et mal relatés ", avant de rassurer ses membres que l'institutrice n'a été laissée pour compte, même si " son affectation dans une école est la conséquence d'absences répétées et de prolongation de congés."

Content created and supplied by: FatouDeMam (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires