Sign in
Download Opera News App

 

 

Des gendarmes sur l'axe Yopougon-Dabou : les raisons et leurs activités

Des éléments de la gendarmerie nationale sont positionnés à la sortie d'Adiopodoumé ou KM 17, ce mardi 20 Juillet, pour une rigoureuse activité qui rentre dans le cadre du vaste projet de sensibilisation routière.

Cet après-midi du mardi 20 Juillet 2021, à la faveur de la Tabaski, nous avons décidé de partir à Dabou pour une petite balade. Parvenus au Km17, nous sommes tombés sur des gendarmes. Comme d'autres, notre gbaka est sommé de marquer un stop. C'est là que nous découvrons le merveilleux travail qui est en cours.

En effet, positionnés au niveau du temple de Daddy Schekina, les gendarmes vérifient non seulement les papiers des véhicules, surtout les voitures de transport en commun, mais aussi l'état du véhicule.

Ainsi, pour un feu arrière défaillant, un phare avant ou essuie-glace, voir clignotants non fonctionnels etc, notre véhicule et bien d'autres ont été sommés de faire détour pour des réparations avant de reprendre la route. Bien sûr, les passagers à bord ont été priés de changer de véhicules pour la suite de leurs voyages. 

Malheureusement, il nous a pas été permis de prendre des images des activités en cours. 

C'est l'occasion de féliciter d'abord le Ministère des Transports qui, face aux multiples accidents de la route, semble decider d'aller au-delà de la sensibilisation. 

A remercier, ensuite, les gendarmes vus sur le terrain et à leur hiérarchie qui, par ses contrôles, feraient éviter quelques mésaventures aux voyageurs. Un véhicule en mauvais état ou présentant des défaillances a une seule place: le garage mécanique et non la route pour semer ruines et larmes.


En Dieu il faut croire

Paul Konan

Content created and supplied by: Paulyfamienkoffi (via Opera News )

dabou tabaski

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires