Sign in
Download Opera News App

 

 

Violences intercommunautaires: Yopougon dans la danse, tous les garbadromes fermés

La police était presque débordée cet après-midi à Abobo

Débutés à Abobo, les mouvements de colère contre la communauté nigérienne de Côte d'Ivoire se sont propagés dans la commune de Yopougon en fin de soirée ce mercredi 19 mai. Des témoins joints au téléphone aux environs de 19h ont rapporté que des actes similaires ont été constatés à Yoougon sable, Yopougon Siporexet au marché bagnon, route de Dabou. " Aux environs de 17h, c'était chaud ici hein. Ça courait dans tous les sens. Des jeunes étaient à la recherche de vendeurs nigériens. Mais ces derniers ayant flairé très tôt le danger ont fermé et sont partis", témoigne un habitant de Yopougon Siporex. 

Au marché Bagnon, des jeunes hommes et de jeunes filles s'en sont pris aux petites activités supposées être celles de Nigériens. Dans une vidéo réalisée par un témoin, on voit en effet une foule s'acharner sur un four de cuisson de porc. Le vendeur, pour sauver sa peau, a laissé cette viande bien prisée du côté de Yopougon. Les gigots qui étaient au four et ceux qui étaient dans les cartons étaient disputés.

Dans tous les autres sous-quartiers de la plus grandes commune du pays, tous les vendeurs de poulets braisé, de Soukouya( viande braisée), de "garba" ou attieké vendu par des ressortissants du Niger, ont été fermés."Ils ont l'habitude de vendre jusqu'a 19h-20h mais à cause des mouvements, ils ont vite fermé et se sont cherchés( ils se sont sauvés NDLR)", dit un jeune qui vit à proximité d'un garbadrome( lieu où on vend le fameux attiéké). Ce qui a privé plusieurs amateurs de ce met cette soirée. 

Une vidéo devenue virale montre des personnes qui sont maltraitées par des agents de forces de l'ordre. Alors des Ivoiriens ont interprété la scène comme des compatriotes en train d'être maltraités au Niger.

Sur sa page Facebook, la Radiodiffusion télévision ivoirienne(RTI) a souligné que plusieurs indices autorisent à dire que l'affaire se déroule plutôt au Nigeria. Mais cela n'a pas encore suffi à dissuader les personnes promptes à profiter du désordre pour commettre des forfaits.

Dan Opéli

Content created and supplied by: Dan_Opeli (via Opera News )

côte d'ivoire niger yopougon

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires