Sign in
Download Opera News App

 

 

Ferké : 10.000 Frs Cfa exigés aux voyageurs non nationaux au poste de contrôle

Dix voyageurs non nationaux ont été contraints de payer dix mille francs Cfa par personne, vendredi 21 mai dernier, au poste de contrôle de Ferkéssedougou, dans le Nord, à 578 km d’Abidjan. La somme payée, l’agent des forces de l’ordre n’a procédé à aucun contrôle. Une scène surréaliste qui suscite des interrogations sur la sécurité des populations ivoiriennes pour un pays victime de deux attaques terroristes. 

En provenance d’Abidjan pour Ferkéssedougou, une scène nous a intrigués dans le véhicule de transport en commun, un mini-car. Dès Tafiré, l’apprenti fait une annonce : « Ceux qui n’ont pas la carte nationale d’identité de Côte d’Ivoire, vous devez payer dix (10) mille Frs Cfa chacun. Remettez-moi cette somme. Le conducteur ira négocier pour vous au poste de contrôle. Si vous ne donnez pas, vous irez le faire vous-mêmes. Là, vous serez non seulement fouillés et vous payerez quinze (15) mille Frs Cfa en raison de cinq (5) mille francs par poste de contrôle. Il y a trois postes de contrôle. », prévient-il. 

L’annonce sera réitérée par l’apprenti à maintes reprises avant que les concernés ne s’exécutent. A la surprise générale, ce sont 10 personnes qui lui tendent des billets de dix mille Frs Cfa, soit cent mille Frs Cfa au total. 

Une fois au poste de contrôle, l’agent des forces de l’ordre se présente à notre véhicule. « Présentez les pièces Mesdames et Messieurs », lance-t-il à l’entrée. Il n’aura pas le temps de poursuivre que le conducteur le rejoint et lui signale la présence de voyageurs non nationaux. Les deux hommes descendent et se dirigent vers le poste de contrôle, tous souriant. Plus de contrôle. Quelques minutes plus tard, le conducteur revient et le voyage peut se poursuivre. Les voyageurs concernés affichent la sérénité sur les visages, certainement accoutumés à ce type de contrôle. 


Cyrille NAHIN

Content created and supplied by: Cyrille_NAHIN (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires