Sign in
Download Opera News App

 

 

Tchad : manifestations à N'Djamena, une population prête à prendre son destin en main

Depuis ce matin, la ville de N'Djamena est en ébullition totale par des populations de certains quartier de renom de ladite ville, la capitale tchadienne.

IMAGES d'illustration...

Force est de constater qu'après la mort du maréchal Idriss Déby règne le désordre en maître au Tchad. Aujourd'hui, une foule de personnes en pleine liesse a envahi les rues de Ndjaména pour exprimer sûrement leur amertume face à la mort tragique, prématurée de leur leader apotropaïque, le maréchal, son excellence Idriss Déby. Ils oeuvrent à travers cette manifestation pour exprimer leur indéfectible attachement au défunt président et au désordre qui se créé à seulement quelques jours de son inhumation.

Les manifestations de ce matin relèvent le caractère sacrificatoire des manifestatants prêts de gré ou de force à dresser une barrière contre cette forfaiture qui s'abat sur la nation tchadienne. Selon certaines sources, l'un des buts de cette manifestation est le retrait total des forces et autorités étrangères voire extérieures dans les affaires de l'actuel Tchad qui est sans prêt à prendre son destin en main. C'est au environ de 5 h, de grands bruits se font entendre à travers les populations de la plupart des quartiers que voici : le quartier d'Atrone, le quartier Gassi, le quartier Ambatta, le quartier Walia, le quartier le quartier Amtoukoui etc. Un quart d'heure après, pour disperser les manifestants, les forces de l'ordre ont opté pour le jeu de lance des gaz lacrymogènes qui polluent l'air qui et rendent le l'air irrespirable pour la population. À l'heure actuelle, il est difficile de respirer même dans les chambres. D'autres policiers ont commencé à tirer à balles réelles sur les manifestants.

Content created and supplied by: RamadanQuaresmaKoné (via Opera News )

Idriss Déby N'Djamena Tchad

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires