Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire : un enseignant qui violait sa nièce mis aux arrêts

Une nouvelle affaire secoue la toile. Une affaire de viol voit encore le jour dans le pays et est cette fois rapportée par la Commission Nationale des Droits de l'Homme (CNDH).

En effet, selon les faits rapportés par

la CNDH remonteraient dans la nuit du 31 juillet au 1er août 2021 où la victime dénommée B.A.N.I. (17 ans) et apprentie coiffeuse dans une localité du centre du pays, a accusé son oncle Y.K.A., enseignant de fonction, de l'avoir violé dans sa chambre au domicile familial. La situation portée à la connaissance de la famille qui, après avoir obtenu l'aveu de l'accusé, et son engagement à assurer la prise en charge médicale de sa nièce et à payer les amendes imposées par la tradition, décide de passer à autre chose.

Toutefois la jeune fille souffrant de douleurs pelviennes et sans moyens financiers pour se rendre à l'hôpital a été prise en charge et référée au centre social et au CNDH informée de l'affaire. Sur recommandation de la commission régionale des droits de l'homme du Bélier, une plainte avait été déposée à la brigade de gendarmerie et le Procureur de la République à Bouaké a été saisi de cette affaire de viol. Peu après, nous apprenons que l'oncle conscient de l'acte ignoble posé s'est rendu de lui-même à la gendarmerie.

L'enseignant a été déféré devant le parquet de Bouaké pour la suite de la procédure judiciaire, informe-t-on. C'est donc une nouvelle affaire qui vient d'animer les conversations sur les réseaux sociaux. Nous invitons les parents à veiller plus sur leur afin d'éviter de donner l'occasion à certaines personnes de ruiner leur enfance et surtout leur vie, car certains ont du mal à se marier à cause d'un tel acte. Rappelons qu'il y a quelques semaines, un père en complicité avec son frère qui abusait de ses 5 enfants a été mis aux arrêts.

Content created and supplied by: Rominoinfo (via Opera News )

cndh côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires