Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire / A quand un début de justice pour le ministre Balla Kéita tué il y a 21 ans ?

Le 1er août de l'an 2002, Docteur Balla Kéita, ministre de la Recherche Scientifique, puis de l'éducation nationale chargé de l'Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle dans les années 1980, sous l'ère Houphouët Boigny, a été assassiné au Burkina Faso, un mois avant le début de la rébellion qui a éclaté en septembre 2002 en Côte d'Ivoire. Cet assassinat est resté durant toutes ces années sans suite judiciaire : pourquoi avoir tué cet ancien ministre, par ailleurs exilé politique au Burkina à cette époque. Le ministre Balla Kéita gênait-il à l'époque ?

Le Président Houphouët Boigny et le ministre Balla Kéita


Comment un citoyen ivoirien, de surcroît ancien ministre de la République est assassiné en terre étrangère, et apparemment, les autorités observent un mutisme total sut ce crime odieux. Pourtant ce meurtre a fait grand bruit dans la presse à l'époque. A-t-on peur de dénoncer le ou les auteurs et complices de ce meurtre du Dr Balla Kéita dans sa résidence de Ouaga ? Même s'il y a eu des enquêtes, il convient de noter qu'aucune lumière n'est encore faite sur les circonstances de la mort atroce de l'ancien ministre Balla Kéita. Il sera juste, dans un pays de droit, de rendre justice à cet ancien serviteur de l'Etat.

Dr Balla Kéita, ancien ministre de l'éducation nationale de Côte d'Ivoire de 1981 à 1986.

Rappelons que le ministre Balla Kéita était en exil au Burkina Faso suite à la bastonnade dont il avait été l’objet pendant les violentes manifestations d’octobre 2000 en Côte d'Ivoire.

Content created and supplied by: Assibena (via Opera News )

balla kéita burkina faso côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires