Sign in
Download Opera News App

 

 

Yopougon-William Ponty: 2 individus dont 1 gendarme échappent à un lynchage

Image d'illustration/ l'infortuné gendarme a du son salut à l'intervention prompte de ses frères d'armes.

Le MDL G. Z. C. Evrard et son compagnon du soir D. J. Junior, machiniste, n'oublieront pas de si tôt leur mésaventure de cette nuit du lundi 11 au mardi 12 Octobre 2021. Tous les deux ont manqué de se faire lyncher par un groupe de personnes hystériques à Yopougon-William Ponty pour une histoire sordide.

Il se trouve que, selon des informations que nous avons recueillies auprès de plusieurs sources sécuritaires à Yopougon, nos deux infortunés ont été pris à partie alors qu'ils circulaient dans les environs des bureaux du Trésor la nuit dernière. Il était 03 heures 40 minutes.

C'est à ce moment là qu'ils se sont faits accoster par deux jeunes femmes qui leur ont proposé de passer la nuit avec elles contre rémunération. Chose qu'ils ont refusé immédiatement, comme nous le relate l'une de nos sources qui a eu accès au dossier.

Selon eux, après leur refus, l'une des filles a saisi le MDL G. Z. C. Evrard en criant; puis un groupe de jeunes subitement sorti de nulle part, s’est mis à les rouer de coups. Dans la confusion, les deux hommes disent avoir perdu leurs 02 téléphones portables et la somme de 16 000 francs CFA emportés par les deux jeunes filles, comme ils l'ont confié aux agents du Commissariat de Police du 16ème arrondissement situé non loin de là où ils ont sécurisés.

C'est au Commissariat de Police du 16ème arrondissement de Yopougon-SICOGI que les deux agressés ont été conduits.

Le MDL G. Z. C. Evrard est en service à la Brigade de Gendarmerie de Yopougon Toit-Rouge. Et la seconde victime est machiniste.

Tous les deux ont eu leur salut par la présence de deux militaires en service au BCS, à l'État-Major des armées, au Plateau. Nos braves FACI de passage là cette nuit et alertés par les cris "au voleur ! au voleur!" ont réussi à les extirper des griffes de leurs agresseurs et à les conduire au 16ème arrondissement de Police.

Ainsi saisi, une patrouille a urgemment été lancée dans la zone concernée pour retrouver les quidams, comme il nous l'a été rapportés.

Quant aux agressés, ils ont été conduits dans le centre de santé le plus proche pour des soins que nécessitait leur état. Leur vie n'est pas en danger.

Une enquête est ouverte.

Patrick Russel

Content created and supplied by: Patrick_Russel (via Opera News )

c. evrard yopougon-william ponty

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires