Sign in
Download Opera News App

 

 

En colère, S-Kelly s'en prend grossièrement à la police scientifique et à tout le peuple ivoirien

Capture de l'élément vidéo de l'artiste S-Kelly ce mardi 04 mai 2021

Dans un élément vidéo posté sur sa page facebook le mardi 04 mai 2021, l'artiste S-Kelly a exprimé sa colère contre les autorités du pays, la police scientifique et tout le peuple ivoirien relativement à une page facebook qui porte son nom. Il a tenu des propos durs et grossiers qui suscitent de vives réactions.


Connu pour ses dérapages à certaines apparitions publiques, l'artiste S-Kelly s'est encore illustré par une manière pas assez plaisante ce mardi matin à travers un élément vidéo posté sur sa page facebook.

<< Je suis fatigué de la méchanceté des ivoiriens >> a-t-il entamé son propos en fustigeant la police scientifique relativement à la page facebook '' S-Kelly officielle '' qu'il dit ne pas être la sienne. << Je vous ai dis, je n'ai pas de page qui s'appelle S-Kelly officielle, à partir de cette page vous vous faites escroquer en mon nom, je l'ai dénoncé maintes fois. Quand j'étais en prison, j'ai prévenu les gens sur cette situation, la police scientifique n'a rien fait >> s'est-il plaint, pointant l'arnaque et le vol dont sont victimes des personnes à son nom et qui pourraient lui causer préjudice à tort.

Dans l'expression de son ras-le-bol, l'artiste S-Kelly a été d'une grossièreté vis-à-vis de tout le peuple ivoirien, '' du plus haut au bas du peuple '' et de la police scientifique. << La seule page que j'ai, c'est S-Kelly Taregue >> a-t-il conclu.

Il faut dire que l'artiste avait été mis derrière les barreaux l'année dernière pour la virulence de ses propos et des accusations gratuites vis-à-vis d'une autorité du pays. Aujourd'hui, les internautes craignent que cet autre élément vidéo le conduise à nouveau derrière les barreaux. Ceux qui n'ont pas digéré ses propos adressés pour la plupart injurieux, ont été très durs avec lui en commentaires.


Bema Aboubacar...

Content created and supplied by: BemaAboubacarCoulibaly (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires