Sign in
Download Opera News App

 

 

Blé Goudé " J'ai fait 2 ans et demi en exil, 14 mois à la DST et 7 ans à la CPI . J'ai assez payé ."


Charles Blé Goudé, ancien ministre de la jeunesse sous Laurent Gbagbo a accordé un entretien exclusif à France 24 depuis la Haye le jeudi 01 avril 2021 , un jour après son acquittement définitif prononcé par la Chambre d'appel de la CPI . Au cours de cette interview ,il a lancé un appel aux autorités ivoiriennes , espérant l'amnistie qui lui permettra de revenir en Côte d'Ivoire. Car il estime qu'il a assez payé pour la crise ivoirienne.

Le mercredi 31 mars 2021 , les juges de la Cour Pénale Internationale ( CPI) ont définitivement acquitté l'ancien président ivoirien Monsieur Laurent GBAGBO et son ancien ministre de la jeunesse Charles Blé Goudé qui étaient accusés de crime contre l'humanité commis dans les violences post- électorales de 2010 et 2011 en Côte d'Ivoire.

Un jour après cet acquittement , c'est-à-dire le jeudi 01 avril 2021 , Charles Blé Goudé a accordé une interview exclusive à France 24 .

Au cours de l'entretien l'ancien ministre de la jeunesse ivoirienne a exprimé son besoin de recouvrir la liberté lorsqu'il sera de retour en Côte d'Ivoire car rappelons qu'il est condamné à 20 ans de prison par la justice ivoirienne.

Dans cette perspective il a fait un appel au chef de l'État ivoirien et aux autorités ivoiriennes afin d'obtenir une amnistie qui lui permettra de mener une vie libre en Côte d'Ivoire. Charles Blé Goudé affirme qu'il a assez souffert et qu'il envie d'être au près de sa famille qui lui a tant manqué et aussi prendre sa place dans la société ivoirienne pour la construction d'une Côte d'Ivoire nouvelle.

Dans cet entretien monsieur Charles Blé Goudé a affirmé ceci :

" J'ai fait 2 ans et demi en exil , au Ghana, 14 mois à la DST et 7 ans à la Cour Pénale Internationale . Je pense que j'ai assez payé , je souhaite qu'on puisse tourner cette page. .Je fais cette demande là au chef de l'État ivoirien , je fais cette demande aux autorités ivoiriennes de faire un geste en notre faveur pour que nous puissions rentrer en Côte d'Ivoire au près des nôtres qui nous ont manqué depuis et au près des ivoirien pour que nous puissions prendre notre place dans la société ivoirienne et dans la construction de la Côte d'Ivoire nouvelle. "

Nous attendons donc la réaction des autorités ivoiriennes après cette sortie de Charles Blé Goudé.

Content created and supplied by: Princefares (via Opera News )

charles blé goudé cpi côte d'ivoire france 24 laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires