Sign in
Download Opera News App

 

 

Serge Koffi Le drone raconte son arrestation et son calvaire / Un livre en préparation

Le drone prépare un livre pour témoigner

"Je reviens de loin". C'est par ces mots forts que Serge Koffi dit Le drone, conclut l'annonce de son prochain livre. Après sa brutale arrestation l'année dernière et la torture dont il a été victime à l'hôtel Sebroko avant d'être jeté à la MACA pour plusieurs mois, il tient à faire connaître toute la vérité. Aucune date n'est encore donnée pour la parution, mais on imagine l'effet que cela va faire.

"J'ai été arrêté le jeudi 07 mai 2020 dans 

le quartier Sogephia Solic 1, commune de Yopougon par des policiers lourdement armés.  J'ai été conduit par la suite à mon domicile, sis à Yopougon Niangon Cité Caistab Toit vert, où mon domicile a été perquisitionné et passé au peigne fin.

"Serge Koffi Le Drone c'est dans ces conditions difficiles que tu dors, il fait très chaud. Pour tout ce que tu fais c'est ici que tu dors" , disait l'un des policiers .  

Embarqué dans un véhicule de type 4×4, j'ai été conduit à SEBROKO, ancien camp de l'opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI). C'était la joie dans tout le camp, les forces de l'ordre présent étaient heureux. 

"Enfin, nous avions mis la main sur le MARI DE NATHALIE après plusieurs mois de recherche . Nous pouvons dormir tranquillement maintenant. Le mari de Nathalie est tombé aujourd'hui".

Les deux mains menottées; l'avant bras attaché à une moto KTM, on me chicotait par le dos d'une vieille machette dans les plantes de mes pieds joints. 

Je suis resté couché sur le flanc gauche dans du gazoil pendant 48 heures(...)" raconte-t-il dans un communiqué abondamment repris par les réseaux sociaux.

De son vrai nom Yapo Fiacre, Le drone a été un cyberactiviste redouté par le pouvoir Ivoirien pour la précision de ses publications qui poussaient les autorités à se soupçonner les uns et les autres. Avec lui, les informations les plus secrètes mises sur la place publique.

Interpellé le 7 mai 2020, il a fait partie des détenus ayant bénéficié de la grâce présidentielle à la faveur de la fête nationale du 7 août 2021. 3000 prisonniers avaient été élargis à cette occasion.

Paul D. Tayoro

Content created and supplied by: Paul-D-Tayoro (via Opera News )

serge koffi yopougon

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires