Sign in
Download Opera News App

 

 

Procès Amade Ouremi - Un habitant de Duékoué : ''Ouremi n'a fait qu'achever le travail des FRCI''

Hors du tribunal de première instance d'Abidjan Plateau où se tient le procès de l'ex-chef de guerre burkinabé Ouedraogo Rémi dit Amade Ouremi, les révélations se multiplient également à Duekoue. Cette ville martyre de l'Ouest de la Côte d'Ivoire (479 km d'Abidjan) où 817 personnes ont été massacrées par des milices les 28 et 29 mars 2011.

A. L. est un sachant, un résidant de Duekoue dont nous n'utiliserons que les initiales de peur des représailles. Joint par téléphone, il fait des révélations. ''Amade Ouremi dit la vérité. J'ai vu ce qui s'est passé. Au moment des faits, je travaillais pour une institution internationale sur les lieux. Amade Ouremi a attaqué avec ses hommes par Nahibly. Le temps d'arriver au quartier Carrefour, les FRCI'' (Forces républicaines de Côte d'Ivoire, proches d'Alassane Ouattara Ndlr) avait déjà fait des exactions.

Je me souviens que les FRCI disaient que ceux qui viennent après eux ( les miliciens d'Amade Ouremi Ndlr) sont encore plus violents qu'eux. Amade Ouremi et ses hommes n'ont fait qu'achever le travail des FRCI.'' a-t-il révélé.

Notre source poursuit en faisant cette mise en garde. ''Si Amade Ouremi est acculé et livré seul, il risque de faire des révélations plus graves.'' prévient-il.

Interrogé sur les réactions des populations de Duekoue vis-à-vis du procès Amade Ouremi, notre interlocuteur soutient que les ''gens refusent de se prononcer. Avec la présence de la CRS et des auteurs de certains massacres dans la ville, les populations sont dans une peur latente.'' a-t-il ajouté.

Pour rappel, l'ex-chef de guerre Amade Ouremi est poursuivi pour crimes de guerre commis en mars 2011 à Duekoue, Ouest ivoirien, lors de la crise postelectorale 2010-2011. 817 personnes ont été massacrées en un jour tandis que le rapport de Human Rights Watch fait état de 1800 morts en huit (8) jours. Le prévenu soutient qu'il n'était qu'un élément des FRCI, forces pro-Alassane Ouattara, travaillant sous le commandement de Coulibaly de Kouibly et Losseni Fofana dit Loss.


Cyrille NAHIN

Content created and supplied by: Cyrille_NAHIN (via Opera News )

duékoué

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires