Sign in
Download Opera News App

 

 

En fuite, il sort de sa cachette pour voir son fils nouveau né mais l'alcool le trahit

Les faits se déroulent au Kenya précisément au centre du pays dans la localité de Murang'a où David K. un jeune homme âgé de 21 ans, apparemment un ''as'' dans l'art de l'évasion vient à nouveau de se faire prendre par la police, après avoir consommé beaucoup d'alcool par négligence pour célébrer la naissance de son fils.

En effet depuis lors en cavale, il est sorti de sa cachette dans la soirée du mardi 28 septembre après avoir appris que sa petite amie vient de mettre au monde un petit garçon, nous rapporte le média Nation africa, notre source.

Très content de cette nouvelle, il mit de côté sa prudence pour se faufiler dans la maison de cette dernière et après avoir confirmé qu'il était bel et bien le père, il est sorti boire de l'alcool sans être inquiété comme un homme libre.

Après avoir commandé des boissons, accompagné de ses deux amis, il entre dans une bananeraie pour boire en guise de célébration et ce, à l'abri des regards. Or l'endroit où se trouve le trio, n'est qu'à un kilomètre du commissariat de la ville, établissement dans lequel David K. s'était évadé deux fois: sa dernière évasion date du 06 avril dernier, il avait été inculpé de vol avec violence.

Quelques instants plus tard, l'alcool ayant pris le dessus, il se mit à crier pour attirer l'attention des passants en affirmant qu'il sera désormais un meilleur voleur pour subvenir aux besoins de son fils qui vient de naître, oubliant ainsi qu'il est un homme recherché et donc en cavale.

Heureusement ou malheureusement pour lui, il a été entendu par les passants en question qui ont à leur tour alerté la police. Une fois sur les lieux, les forces de l'ordre n'ont ménagé aucun effort pour attraper le jeune David K. ainsi que ses deux amis qui étaient trop ivres pour pouvoir s'échapper.

Le plus étonnant était de voir que même dans sa cellule, David K. continuait à féliciter sa femme pour avoir donné naissance à un garçon.

Une attitude qui témoigne une fois de plus des effets dévastateurs de l'alcool sur le consommateur qui en abuse.

Cependant au lendemain de sa capture, c'est à dire le mercredi 29 septembre, lorsque les effets de l'alcool se sont estompés, il a réalisé ses erreurs de calcul, mais malheureusement pour lui il était trop tard.

Life24 abonner vous pour ne rien rater.

Content created and supplied by: Life24 (via Opera News )

David K.

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires