Sign in
Download Opera News App

 

 

Il fait croire à sa dulcinée qu'il peut l'intégrer à la Fonction publique et l'escroque 5.200.000F


Jean est un jeune ivoirien de 40 ans qui a décidé de faire de l'escroquerie son activité favorite, l'exerçant sans limite, même quand il s'agit de devoir arnaquer sa propre petite amie.


Vivant en concubinage avec Noëlle dans un quartier d'Abidjan, une mère de plusieurs enfants séparée du père de ses rejetons, Jean a fait croire à son amoureuse qu'il occupe une importante place à la fonction publique et qu'il est capable de lui en trouver autant. Naturellement, Noëlle fait confiance à son chéri, d'autant plus qu'ils vivent sous le même toit et a la bouche vraiment mielleuse. Elle lui donne l'argent qu'il lui demande pour les démarches de son entrée à la fonction publique. Cela n'a pas encore abouti que Jean revient à la rescousse. Comme son amoureuse a en projet d'emmener ses enfants en Europe, il lui fait croire qu'il a un circuit pour les voyages en Occident et qu'avec 2 millions de francs CFA, il sera à mesure de lui donner satisfaction.


Toujours très confiante en son homme, Noëlle lui donne 2 millions pour le deal du voyage. Au total elle lui aura remis 5.200.000 francs CFA. Cependant, il est trop tard quand elle découvre qu'en réalité, son chéri est un imposteur. Non seulement il n'a aucun poste à la fonction publique, et en sus, il ne dispose d'aucun créneau de voyage. Il s'est juste sucré sur son dos en lui servant de la poudre de perlimpinpin. Comme on le dit en argot, il a mis "feu dans son jeton".


Comment un homme à qui tu fais entièrement confiance jusqu'à partager avec lui ton lit peut-il se montrer aussi sadique au point de t'arnaquer, émotionnellement, matériellement ? Noëlle n'en revient pas du choc. Ce qui est fait est fait. Elle décide donc de mener le combat pour se faire rembourser en commençant par porter plainte contre son amoureux et à le faire arrêter.



Jean passe en jugement au tribunal ce lundi 12 Avril 2021. Lors du procès, Noëlle se rend compte que malheureusement, elle n'est pas la seule à s'être fait avoir. Son gars a ''marmaillé" plus d'une centaine de personnes, même en dehors d'Abidjan. Ailleurs il a d'autres casquettes : fonctionnaire d'État affilié à un service médical ici, propriétaire d'immeubles par là, etc.


Ça fait beaucoup d'argent que Jean doit rembourser à une pléiade de personnes qui se sont constituées en collectif à la partie civile. Le marmailleur, déjà condamné en 2014 à cinq ans de prison, a fait beaucoup de victimes !


La procureure a demandé qu'on le condamne à 2 ans de prison et à 1 million d'amende. Vu l'enflure, l'envergure et la boursoufflure des escroqueries plurielles, le tribunal s'est montré plus sévère en envoyant le prévenu au cachot pour 5 ans, adoubé d'une amende de 200.000 francs. Il devra aussi rembourser l'ensemble des sommes dues à ses victimes qui s'élèvent à plusieurs millions.


Avec les 5 ans qu'il a déjà passés en prison pour les mêmes motifs d'escroquerie, avec la peine qui vient de s'ajouter, le récidiviste totalisera 10 ans de prison à sa sortie en 2026. Dix ans soustraits d'une vie pour être accro à la ''marmaille'', quel gâchis !


C'est l'occasion d'interpeller les femmes quant au choix des hommes avec qui elles partagent leurs vies. Faites bien vos enquêtes pour être sûres d'avoir choisi quelqu'un de fiable et d'honnête. Car certains, dans leurs passions immodérées de la cupidité et de la facilité, peuvent aller jusqu'à vous poignarder dans le dos alors que vous ronflez ensemble tous les deux, tous les soirs, sous la même couette.😉


Louis-César BANCÉ

[email protected]



Content created and supplied by: LouisCésarBANCE (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires