Sign in
Download Opera News App

 

 

Grah Lasme Didier détenu depuis 15 ans à la Maca sans jugement

Après le cas du dénommé Agoh Danho Philippe décédé en juillet dernier après neuf (9) ans de détention préventive, c'est à dire, sans jugement, un autre cas, plus cocasse que le premier, fait en ce moment grand bruit dans le milieu carcéral et celui de la défense des droits des prisonniers. Il s'agit du cas du prévenu Grah Lasme Didier. Il a été mis sous mandat de dépôt depuis juin 2006, selon une source proche de sa famille, suite à la découverte du corps sans vie de sa petite amie.

Soupçonné d'être le meurtrier, Grah Lasme Didier a été mis aux arrêts par la police et transféré à la prison civile de Yopougon. Depuis ce jour, la vie s'est arrêtée pour ce jeune couturier qui continue de clamer son innocence dans le meurtre de sa défunte amie. Grah Lasme Didier a-t-il, oui ou non, donné la mort à sa dulcinée ? Seuls une enquête rigoureusement menée et un jugement en bonne et due forme peuvent faire éclater la vérité sur ce meurtre. Or, là, tout est à l'arrêt depuis 15 ans.

Et Grah Lasme Didier est toujours dans les liens de la détention préventive. Sans jugement. Alors que les articles 166 et 167 du code pénal ivoirien limitent respectivement les délais de détention préventive à dix-huit (18) mois minimum et vingt quatre ( 24) mois maximum. Qui va donc "dépoussiérer" ce dossier et le ramener à la surface au nom du droit et de la manifestation de la vérité ?

Content created and supplied by: Pierre_Lemauvais (via Opera News )

Grah Lasme Grah Lasme Didier

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires