Sign in
Download Opera News App

 

 

Le présumé violeur de Sandégué avait pourtant bénéficié de la dernière grâce présidentielle

       Après plusieurs informations contradictoires, le présumé violeur de l’institutrice de Daridougou, dans la localité de Sandégué ( au nord-est de la Côte d'Ivoire et appartenant au département de Bondoukou) a finalement été arrêté ce dimanche 17 Octobre 2021 à 8 heures 30 minutes par la gendarmerie. Désormais réduit à néant, l’homme fort d’il y a deux semaines n’était plus qu’un discret individu qui s’adressait à la presse ; et pour le moins que l’on puisse dire, K P n’a pas, malgré tout, manqué de culot pour avouer l'inavouable : ‘’je regrette’’ a-t-il déclaré au micro de Life TV hier autour de 22h30.

     On tombe encore plus bas des nues lorsqu’on apprend du reporter que le sieur K P est un bénéficiaire de la grâce présidentielle du 7 août dernier. Il n’aurait pas, selon ses dires, jamais commis l’acte pour lequel il est aujourd’hui dans les couloirs de la justice. Il n’aurait jamais violé de femme et il regrette (sic !). Il était certainement en prison pour une petite ballade touristique. Avec l’acte de celui que les geôles devraient faire réfléchir, revient la sempiternelle question du rôle de la prison : corrige-t-elle vraiment les délinquants ?

     Selon une étude réalisée par Annie Kensey et Abdelmalik Benaouda, des spécialistes français en démographie pénale, le risque de récidive est très élevé après une condamnation à de la prison ferme: 63 % des personnes condamnées à une peine de prison ferme seraient recondamnées dans les cinq ans qui suivent. Le cas du violeur n’est-il pas en train de le prouver?

      Dans tous les cas, ‘’regret’’ ou pas, la justice tonnera car la jeune magister violée, quant à elle, regrettera toute sa vie le jour où dans cette mansarde, le diable a orienté dans sa direction K P qui était pourtant un bénéficiaire de la grâce présidentielle du 7 août dernier qui aurait pu faire de lui un homme nouveau mais hélas la nature, comme disent les philosophes, est une seconde nature.

           Frederic GNEZE

    

 

 

Content created and supplied by: FredericGneze (via Opera News )

K P Sandégué

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires