Sign in
Download Opera News App

 

 

Après son arrestation, la blogueuse "Succès" se défend : "je n'ai pas incité à des violences"

Dans la nuit du jeudi 20 au vendredi 21 mai 2021, la police nationale, par le biais de la page Police Secours, a annoncé l'interpellation de la jeune blogueuse qui avait fait un direct Facebook sur les affrontements entre communautés ivoiriennes et nigériennes.

Interrogée par des journalistes de la radio diffusion télévision ivoirienne, la jeune blogueuse se défend d'avoir incité à des violences contre la communauté nigérienne.

"Je n'ai pas incité à des violences contre la communauté nigérienne. Cette vidéo qui a déclenché cette histoire, je ne pouvais pas imaginer que c'était une fake news", s'est-elle défendue.

Elle affirme également être tombée dans le piège de la fausse information et regrette d'avoir fait ce live Facebook. "J'ai regretté d'avoir fait la vidéo, en tombant dans le piège de cette fake news comme tout le monde", ajoute la jeune Blogueuse.

S'étant rendue compte de la supercherie, elle affirme par ailleurs avoir été chez un responsable Ahoussa afin de rectifier le tir et appeler à la retenue. "Raison pour laquelle, je me suis rendue chez un chef de la communauté Ahouassa pour une autre vidéo de sensibilisation et demander pardon à tous les Ahoussa. Continuer à sensibiliser les jeunes et leur faire comprendre qu'il s'agissait d'une fake news et que le problème ne concernait pas des Ivoiriens", a-t-elle fait savoir.

Pour rappel, le mercredi 19 mai, la page Facebook «Succès» avait lancé une vidéo en direct de 19 minutes et 53 secondes durant laquelle la blogueuse indexait la communauté nigérienne d'avoir fait subir des actes de violence et des sévices corporels à des Ivoiriens résidant au Niger.

N'oubliez pas de me suivre, merci. 

Content created and supplied by: Oeil_Rouge (via Opera News )

communautés ivoiriennes

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires