Sign in
Download Opera News App

 

 

L'homme qui avait dessiné le prophète Mahomet meurt calciné : Colère divine ou banal accident ?

L'artiste peut-il tout se permettre ? La réponse à cette question qui pose le problème de la liberté artistique, fait grand débat dans les milieux de créateurs.

Lars Vilks, un caricaturiste suédois, était pour une liberté artistique pratiquement sans borne. Conformément à cette opinion, il défraie la chronique en 2007, en dessinant le Prophète Mahomet avec des attributs corporels canins. La police de son pays vient de confirmer que le célèbre caricaturiste qui vivait en permanence sous sécurité policière, a trouvé la mort lors d’un accident de circulation extrêmement horrible. Lars Vilks se trouvait à bord d'un véhicule de police civil qui est entré en collision avec un camion et a pris feu près de la ville de Markaryd, dans le sud de la Suède. Les deux agents de police qui accompagnaient le caricaturiste, ont également été tués et le conducteur du camion a été blessé. Faut-il en conclure qu'il s'agit d'une manifestation de la colère divine et de sa justice ? Est-ce tout simplement un banal accident de circulation ?

De nombreux croyants évoquent la première hypothèse, arguant que la liberté artistique ne devrait permettre à personne de se moquer du sacré et de la foi des autres. Pour eux, le caricaturiste Lars Vilks paie le prix de sa caricature qu'ils jugent insultante et offensante pour toute la communauté musulmane. L'artiste de 75 ans avait d'ailleurs déjà reçu plusieurs menaces de mort au sujet de cette affaire.

D'autres esprits plus cartésiens évoquent évidemment la piste d'un accident ordinaire comme il s'en produit quotidiennement sur nos routes. Pour eux, des personnes innocentes peuvent bien être victimes de ces malheurs. Dans tous les cas, l'extrême violence de la mort de Lars Vilks nous interpelle tous. La liberté artistique ou la liberté d'expression ne nous donne point le droit de blasphémer ou de piétiner les croyances religieuses des autres. Cela prend les allures de provocations qui ouvrent la voie à de graves conflits. Salir consciemment l'image des références religieuses n'est de toute évidence pas sans conséquence ! Dieu veille toujours.

Dan Singault de Blagouin

Content created and supplied by: DanSingault (via Opera News )

caricaturiste lars vilks

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires