Sign in
Download Opera News App

 

 

Prolifération des accidents : découvrez les limites de vitesse par type de véhicule et par zone


Depuis un certain temps, on assiste la prolifération ou la multiplication des accidents de la circulation routière en Côte d'Ivoire. Ces accidents de la circulation routière sont pour la plupart occasionnés par l'excès de vitesse alors qu'il existe des limites de vitesse par type véhicule et par zone en Côte d’Ivoire. C'est pourquoi nous avons jugé utile d'écrire cet article pour exposer ces limites de vitesse en fonction du type de véhicule et de la zone au public en général et en particulier aux automobilistes.

Les limites de vitesse par type de véhicule et par zone en Côte d’Ivoire se présentent comme suit :

En agglomération ou en ville, pour les véhicules légers, est la limite de vitesse est de 60 kilomètres à l'heure, pour les autocars 50 kilomètres à l'heure et pour les camions (PTAC inférieurs à 16 tonnes et supérieurs ou égaux à 16 tonnes) 50 kilomètres à l'heure.

Sur les routes internationales, la limite de vitesse pour les véhicules légers est de 110 kilomètres à l'heure, 90 kilomètres à l'heure pour les autocars, 80 pour les camions PTAC inférieurs à 16 tonnes et 70 kilomètres à l'heure pour les camions PTAC supérieurs ou égaux à 16 tonnes.

Enfin, sur les autoroutes, en ce qui concerne les véhicules légers, la limite de vitesse est de 120 kilomètres à l'heure, pour les autocars 90 kilomètres à l'heure, pour les camions PTAC inférieurs à 16 tonnes 80 kilomètres à l'heure et pour les camions PTAC supérieurs ou égaux à 70 kilomètres à l'heure.

Nous invitons les automobilistes à respecter ces limites de vitesse en fonction de leurs véhicules et des zones pour que le nombre d'accidents de la circulation routière diminue de façon considérable en Côte d’Ivoire. La vitesse tue et elle a trop endeuillée des familles ivoiriennes ces temps ci.


OUATTARA Yaya

Content created and supplied by: Ouattarayayaderkaiser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires