Sign in
Download Opera News App

 

 

Yopougon: un homme sauve la vie à une femme enceinte, voici les détails

La journée d’hier lundi 18 octobre a été marquée par un acte qui relève de l’héroïsme. Dans la commune de Yopougon ; notamment à Yopougon Académie, une femme enceinte a eu la vie sauve grâce à la bienveillance et la vigilance d’un homme.

Selon les informations qui nous parviennent grâce à un riverain, dans la journée d’hier, il s’en est fallu de peu qu’une dame enceinte se fasse tuer. En effet, Madame K (nom d’emprunt) a eu la plus grande frayeur de sa vie. Celle-ci a failli en un laps de temps se fait renverser par une voiture de transport en commun communément appelée Gbaka.

Madame K. revenait du marché situé à quelques mètres du pont qui mène au carrefour Académie et son visage laissait apparaître des signes de fatigue. Elle était exténuée et commençait à marcher à reculons sur la voie principale d’Académie sur laquelle l’incessant ballet des véhicules causse assez de nuisances sonores. La fatigue lui avait ôté presque toute lucidité au point que madame K. ne prit le soin de regarder ni à sa gauche encore moins à sa droite avant de traverser cette voie.

Après avoir amorcé la traversée et qu’elle essayait tant bien que mal de précipiter ses pas, un véhicule de transport en commun (Gbaka) qui roulait à une vitesse vertigineuse, fonçait droit sur elle. Cependant, derrière madame K. se trouvait un homme d’une trentaine d’années qui avait remarqué la fatigue dont telle faisait preuve. L’homme se précipita de tirer madame K. en arrière avec agilité et à une vitesse inouïe. N’eût été sa vigilance à cette occasion précise, madame K. aurait été violemment percutée par ce véhicule.

Alors toute pleine de reconnaissance et d’admiration pour son bienfaiteur, madame K. ne cessait de remercier celui-ci. Certains piétons ayant suivi la scène, ont également applaudi l’acte salvateur que venait de poser cet homme.

Source: Riverain


Actu-Maricerusell

Content created and supplied by: Actu-Maricerusell (via Opera News )

madame k. yopougon académie

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires