Sign in
Download Opera News App

 

 

Yopougon: des sous quartiers précaires menacés de disparition par les eaux usées.

A Yopougon, les sous quartiers précaires Gbinta et Kplinbly, ainsi que le pont qui les relie sont menacés de destruction par l'avancée des eaux usées.( Photos d'actualité A.Zatté).


Dans la commune populaire de Yopougon si rien n'est fait des sous quartiers précaires situés à proximité du passage des eaux usées verront plusieurs de leurs habitations disparaître progressivement du fait de l'érosion. Il s'agit des sous quartiers précaires Kpinbly, Gbinta, et Yaoséhi pour ne citer que ceux-là.

En effet, les sous quartiers précaires Kpinbly, Gbinta, et Yaoséhi sont fortement peuplés et font frontières avec le passage des eaux usées de la commune. Malheureusement au niveau de ces sous quartiers sur de longues distances aucune disposition n'est prise pour éviter l'avancée de l'érosion causée par les eaux usées. Pourtant il suffisait que les autorités de la commune fasse des caniveaux modernes bien cimentés afin d'éviter la progression des eaux usées vers ces zones empêchant du coup ces eaux de détruire des habitations, comme c'est fait sur le passage des eaux usées entre les sous quartiers Sogephia et Sicogi.

Malheureusement c'est le contraire qu'on constate dans la zone de Yaoséhi , Gbinta et Kplinbly. A ces endroits le passage des eaux de ruisselement est devenu très profond et large au fil du temps au point où de nombreuses habitations sont menacées de destruction par l'avancée de l'érosion.

Même le pont qui relie les sous quartiers précaires Kpinbly et Gbinta ou Niangon et Sideci est aussi menacé par l'avancée des eaux usées. Des travaux sont actuellement effectués au niveau de ce pont afin d'éviter qu'il ne soit emporté par ces eaux usées qui circulent à une extrême puissance, comme constaté sur place.

A.Z

Veuillez donner votre point de vue en commentant, partagez , mettez des likes à notre article.

Content created and supplied by: ZatteAlbert (via Opera News )

yopougon

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires