Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire/Circulation routière : Le Gouvernement tape du poing sur la table !

Le gouvernement ivoirien, depuis toujours, ne cesse de multiplier des actions en faveur d’une circulation routière de plus en plus fluide et sécurisée. A preuve, la sécurité routière a toujours été au cœur des préoccupations gouvernementales au point où des efforts considérables consentis ont donné lieu à une synergie de compétences et d’actions en termes de communication entre différents services ministériels et gouvernementaux. En témoigne notamment la rencontre du 21 Janvier 2021 entre le Centre d’Information et de Communication Gouvernementale (CICG) et les membres du Réseau des Services Gouvernementaux de Communication (RSGCOM). Et le résultat là. Le gouvernement jouit d’une visibilité qui ne cesse de croître sur les besoins des populations ainsi que sur les actions à mener sur le terrain en leur faveur. C’est en tout cas l’objectif recherché. Pour ce qui est du sujet qui nous intéresse ici, la CICG est visiblement en compagne pour rappeler la loi en vigueur en matière d’infractions et de contraventions à l’effet d’endiguer certainement la corruption et, par la même occasion, les accidents de la route. Ainsi, la CICG précise et je cite ‘’il existe trois (3) classes de contraventions selon le type d’usagers, la forme ou le degré de gravité de l’infraction commise‘’. Par conséquent voici ci-dessous le tableau des infractions (et montants à payer) dressé et publié par la CICG :

1ère CLASSE :

Défaut d’appareil avertisseur à tout cycle ; La circulation de cycliste sur autoroute, etc.

Montant à payer : 500 FCFA

2e CLASSE :

Non-respect des distances de sécurité

Montant à payer : 1000 FCFA

Usage du téléphone au volant.

Montant à payer : 10 000 FCFA

3e CLASSE :

Excès de vitesse ; Non-Respect des stops et feux rouges ; Défaut de ceinture de sécurité (Passager et conducteur) ; Non-Respect des règles de dépassement ; Circulation en sens interdit ; Accélération du véhicule sur le point d’être dépassé, etc.

Montant à payer : 2 000 FCFA

Content created and supplied by: A_Michel (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires