Sign in
Download Opera News App

 

 

Voici les trois principaux facteurs à l'origine des accidents et quelques solutions pour y remédier

Les accidents de la circulation sont aujourd'hui objet de plusieurs débats dans le quotidien des ivoiriens. Chaque jour, la route fait de nombreuses victimes. Les statistiques de l'OMS affirment plus de 21 000 blessés et 1 200 morts en Côte d'Ivoire. Ces chiffres inquiètent beaucoup la communauté internationale en général ainsi que les autorités ivoiriennes en particulier. Dès lors, quelles sont les causes de ces nombreux accidents en Côte d'Ivoire et les solutions pour y remédier ?

Les accidents de la route ne se produisent pas de façon spontanée. Cependant, plusieurs facteurs sont à l'origine de ceux-ci. Trois principaux facteurs sont l'origine des accidents de la route. Qui sont :

-les facteurs humains

-les facteurs mécaniques

-les facteurs environnementaux

D'abord, les causes humaines sont l'ensemble des incivismes comme utilisation des drogues , les chauffeurs fatigués au volant, l'alcool au volant, le téléphone au volant, l'ignorance et la méconnaissance des panneaux de signalisation ( verticales, horizontales, lumineux et gestueles) et surtout les mauvais dépassements.

Ensuite, les facteurs mécaniques concernent les véhicules en mauvais état. Parfois ces véhicules sont sans phares, sans essue-glaces et pneus usés ou sans crampons.

Enfin, plusieurs causes environnementaux se signalent. Ces facteurs sont entre autres l'état des infrastructures routières et les mauvaises conditions météorologiques (fortes pluies et les orages).

Face à ces incivismes routiers nous proposons comme solutions la sensibilisation des chauffeurs utilisant des drogues pour conduire et surtout les chauffeurs qui n'ont jamais été à l'auto-école. Il faudrait qu'ils se fassent former. Ils savent tenir la direction d'un véhicule mais ils ne se conforment pas aux codes de la route.Autre solutions pour la mécanique des véhicules. Le renouvellement du pack auto en Côte d'Ivoire. Les forces de l'ordre doivent mettre en fourrière les vieils véhicules. En ce qui concerne les facteurs environnementaux, mettre les signaux en plus des sensibilisations en cas de mauvaises conditions météorologiques. Pour clore nos propos, il va pour l'Etat de renouveler le réseau routier ivoirien dans son ensemble. Il doit aussi procéder au bitumage des routes non bitumé.

N'hésitez pas à vous à abonner pour ne manquer aucune information.

Le sage du village ne ment pas

Content created and supplied by: Fabianho (via Opera News )

côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires