Sign in
Download Opera News App

 

 

Viol présumé de femmes par des gendarmes, le député de Doropo en colère : "Lagbo ne mérite pas ça"

Le député de Doropo, l'honorable Noufé Sansan est en colère et ne décolère pas après le viol présumé de femmes par des gendarmes. Il dénonce des pratiques coloniales.

Selon le récit fait le site d'informations Afriksoir.net, des femmes du village de Lagbo, dans la sous-préfecture de Danoa ( Doropo ), dans le Nord-Ouest du pays ; auraient été violées par des éléments des Forces de défense et de sécurité, lors d'une opération dite de démantèlement de lieux d'orpaillages clandestins, dans la nuit du 14 au 15 novembre 2021.

« Une habitante de lagbo a confirmé le viol collectif. Certaines victimes ont fui le village à cause du traumatisme ou la honte », souligne le site.

Cette situation a amené le député de la localité à dénoncer. " Le comble, l'action intolérable, inadmissible, à la limite révoltante est le viol en réunion perpétré sur cinq (05) femmes. Si trois d'entre elles ont accepté de témoigner à visage découvert et de porter plainte contre leurs bourreaux, les deux autres dans l'incapacité de supporter l'opprobre, ont quitté le village pour une destination inconnue jusque là", a martelé le député Noufé Sansan, visiblement en colère.

"Ces faits qui nous rappellent les récits atroces de l'histoire coloniale des années 1800, se déroulent malheureusement au 21ème siècle dans un village légalement reconnu sur le territoire ivoirien, doté d'une électrification rurale, d'un dispensaire, d'une école primaire, etc.", souligne Noufé Sansan.

"Quelles que soient les raisons que l'on peut avancer, rien, je dis bien, rien ne justifie une telle atrocité digne d'un film d'horreur. Lagbo ne mérite pas ça !", a estimé le représentant de la Nation.

Notons que la hiérarchie de la gendarmerie, à travers un communiqué signé du Général Alexandre Apalo Touré, commandant supérieur de la gendarmerie ivoirienne, a annoncé avoir ouvert une enquête pour situer les responsabilités.

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires