Sign in
Download Opera News App

 

 

Se faisant passer pour une personne ivre, il brise les vitres d'un véhicule stationné

Yopougon Niangon continu, quartier précaire dans la commune de Yopougon, est beaucoup sous l'emprise des jeunes délinquants qui s'adonnent à longueur de journée à la consommation de la drogue et des boissons frelatées appelées communément koutoukou.

Hier mardi 8 juin 2021, aux environs de 16 heures, une scène insolite s'est produite dans ledit quartier. De quoi s'agit-il?

En effet, un jeune homme d'une vingtaine d'années environ, après une partie de beuverie se retrouve couché sous une voiture stationnée à la stupéfaction des passants. Quelques temps après, le voilà qui se lève subitement et tout d'un coup s'empare d'une grosse pierre et se met à casser les vitres du véhicule garé. Tout le monde accourt, des jeunes gens assis à côté de là, tentent de l'en dissuader mais en vain.

Voyant arriver d'autres jeunes gens, le casseur prend ses jambes à son coup, malheureusement pour lui, il est rattrapé et escorté sous les coups de poings de ces derniers.

Est-ce un début de folie ou est-il sous l'emprise de la drogue ou de l'alcool ? s'interrogent les gens ahuris et regardant la scène.

Se rendant compte de sa bêtise, le jeune homme se joue les personnes ivres à la vue du propriétaire du véhicule alerté plus tôt. Déchaînée, la foule voulait le lincher n'eut été l'intervention du propriétaire et d'autres jeunes qui se sont interposés. Il est mis dans le coffre à bagages du véhicule et conduit dans un commissariat de police pour répondre de son acte de vandalisme par le propriétaire du véhicule.

C'est le lieu de rappeler et d'interpeller les autorités policières que la vie des habitants des quartiers précaires est tout le temps menacée par ces voyous. Elles devront renforcer la sécurité dans ces quartiers. Car ces populations n'ont pas demandé à y vivre mais les réalités de la vie les y ont contraint.

Édité par Ben Zoro

Content created and supplied by: serybibenjamin (via Opera News )

Yopougon Niangon

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires