Sign in
Download Opera News App

 

 

La stigmatisation des albinos dans la société

Depuis 2015, le monde entier fête chaque 13 juin, la Journée Internationale de Sensibilisation à l’Albinisme. Une journée instaurée par l’Organisation des Nations Unies (ONU) pour sensibiliser le grand public aux difficultés rencontrées par les albinos dans leur vie quotidienne et lutter contre le rejet qu’ils peuvent parfois subir dans certaines sociétés. Cependant, la situation des albinos en Afrique reste toujours très préoccupante.

l’albinisme qui est une anomalie génétique et héréditaire de la famille des photo-gènodermatoses se caractérise par une production de mélanine insuffisante. Dans certains cas, cette insuffisance peut aller jusqu’à l’absence totale de pigment mélanique dans l’iris ou les téguments (poils et épiderme). Elle est due à une mutation du gène codant qui produit ou délivre le pigment pour la peau par les mélanocytes.

En effet ,Il s’agit là d’une maladie rare, non transmissible qui existe dans le monde entier, indépendamment de l’appartenance ethnique ou du genre. Les albinos sont victimes en Afrique de discrimination, de stigmatisation, et de moqueries. Dans des pays comme la côte d ivoire le Mali, le Zimbabwe, et la Tanzanie .

Conscient de la situation des albinos et tirant les leçons de son enfance, le rossignol de la musique malienne, Salif Kéïta, a mis en place en 2006 la Fondation Salif Kéïta pour les albinos. Les missions de cette fondation sont entre autres de sensibiliser et d’informer la population sur l’albinisme afin de d’enrailler certaines croyances, de distribuer aux jeunes albinos des crèmes solaires, chapeaux, lunettes de soleil, afin de protéger leur peau du soleil et des rayons UV, de faciliter l’accès des albinos aux soins et à la scolarité, de soutenir moralement les albinos et leurs familles.La fondation travaille énormément à la protection juridique et à la réparation des violations des droits des albinos à travers des campagnes d’éducation et de sensibilisation afin de lutter contre les superstitions et les stigmatisations.

Ce pendant, du fait de leur apparence physique, les albinos sont le plus souvent persécutés.Confronté à des sobriquets autres propos discriminatoires, les albinos ne sont pas à bout de leur peine. souvent ils sont victimes de violence verbale qui est exercée contre eux. Pour un albinos adulte cela pourrait passer mais pour un enfant, cet état de fait l’indispose et le met mal à l’aise. Cela pourrait paraitre normal pour certains mais en réalité c’est offusquant...

Content created and supplied by: Yasminewemedia (via Opera News )

Afrique

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires