Sign in
Download Opera News App

News Entertainment

 

Movie TV

 

TV Video

NCI : Yves De M'bella s'attire la colère des téléspectateurs à travers cette question

L'émission La télé d'ici vacances de NCI du lundi 30 août 2021 restera tristement gravée dans la mémoire des ivoiriens. Les échanges entre le présentateur Yves De M'bella et l'un de ses invités, un ex détenu ont quasiment révolté les internautes et certains téléspectateurs.

Connu pour son franc parler lors de son émission radio ''rien à cacher'', Yves De M'bella anime une émission du même registre sur NCI dénommée ''la télé d'ici vacances''. Au cours de cette émission co-animée avec Khady Touré et Gliss, ils abordent plusieurs sujets touchant souvent l'intimité des invités. Ce lundi 30 août, Yves De M'bella recevait un ex-détenu de la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan qui avait été condamné pour plusieurs v*ols. L'une des questions posées à cet invité a été jugée un peu trop osée selon tous les commentaires et posts sur les réseaux sociaux.

En effet, au cours de cet entretien, Yves De M'bella demande à l'ex v*oleur si ses victimes ressentaient du plaisir pendant son forfait. ''Je vais te poser une question peut être bête : est ce que tu faisais jouir tes victimes ?'' Demanda-t-il à son invité. Ce dernier répondit par l'affirmative avec un cynisme qu'il avait du mal à cacher. L'animateur ira même loin en lui demandant d'illustrer ses agressions sex*elles sur un mannequin en plastique disposé sur le plateau de l'émission.

Il n'en fallait pas plus de réveiller la colère des téléspectateurs. Les cris de colère et d'indignation ont inondé la toile. Même si l'équipe de production de l'émission avait prévenu d'avance les téléspectateurs sur le caractère osé de l'émission du jour demandant aux âmes sensibles de s'abstenir, la question du v*ol n'a jamais été facile à aborder surtout avec autant de légèreté sur un plateau de télévision.

C'est en somme ce que l'on peut comprendre à travers ces nombreux messages partant de personnes anonymes aux célébrités comme l'artiste Didi B qui avec ironie salue l'animateur pour avoir fait ''l'apologie du v*ol" et des professionnels des médias comme Israël Guebo qui s'est indigné.

Que voulait montrer l'animateur en faisant une telle interview à ex condamné pour v*ol et surtout avec des questions osées ? Une chose est sûre, l'émission n'a pas du tout été appréciée du public au point où à l'issue des critiques acerbes sur les réseaux sociaux, la vidéo a été retirée de la page de cette chaîne de télévision et un autre numéro de l'émission a été proposée aux téléspectateurs à l'heure habituelle de la rediffusion.

Au-delà de l'avertissement avant l'émission, nous aurions souhaité que la question du v*ol soit abordée en tenant compte des survivantes de ce crime odieux. Comment réagirait une victime de cet ex détenu devant son petit écran ? C'était comme si l'on remuait le couteau dans la plaie car les séquelles du v*ol sont souvent portées à vie par les victimes tellement il est difficile d'en guérir. Cette chaîne de télévision gagnerait à présenter ses excuses publiques aux téléspectateurs pour cette émission qui a heurté la sensibilité d'un grand nombre de personnes ce lundi soir.


AA

Content created and supplied by: AfriAnicet (via Opera News )

nci yves de m'bella

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires