Sign in
Download Opera News App

 

 

Solokou (S/P Bayota) : un féticheur éconduit un homme soupçonné d’avoir tué un cadre du village

        Une affaire qui fait déjà grand bruit dans le village de Solokou, dans la sous préfecture de Bayota. Selon notre source, le président de la mutuelle de développement, Douyou Lazare décède le 30 avril 2021 des suites d’une courte maladie. Dans la foulée, des villageois, témoins  souligneront les altercations constantes avec le nommé Zahoui Bouzié sur une parcelle de terre sur laquelle le cadre bâtissait une maison.

     Le terrain, selon Zahoui Bouzié, serait le sien et non celui du président. Il ira jusqu’à proférer des menaces de mort si éventuellement la maison était bâtie. La maison est bâtie et voilà que le président Douyou lazare meurt subitement. Bien entendu, en de telles circonstances, des doigts accusateurs sont pointées sur Zahoui Bouzié afin qu’il s’explique (à tout le moins) sur ses menaces de mort qui sont sues de plusieurs témoins.

       Comme ligne de défense, l’accusé reconnait être certes en conflit avec le défunt mais à aucun moment, il ne l’a tué, qu’il ne l’a jamais menacé de mort. Les choses n’en resteront pas là car d’autres témoins avouent avoir aperçu l’homme dans un village voisin, Blouson, chez un féticheur, réputé pour ses ‘’cadenas’’, une pratique mystique qui consiste à verrouiller mystiquement une affaire afin que le client ne soit pas dénoncé. Mais le féticheur refusera car il a des amitiés dans la famille du défunt. L’affaire est si grave que le frère du défunt a porté plainte à la gendarmerie de Bayota ce lundi 03 mai 2021. Il appartient désormais à la justice de trancher. Nous restons tous à l’écoute !

               Frederic GNEZE

       

Content created and supplied by: FredericGneze (via Opera News )

solokou

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires