Sign in
Download Opera News App

 

 

Ces six questions sans réponses de l'avocate d'Amade Ouremi posées au président du tribunal

Maître Roseline Aka Serikpa. Elle s'appelle. Elle est militante des Droits de l'Homme et vice-présidente de la FIDHOP. Avocate au Barreau d'Abidjan, Mme Roseline Aka Serikpa a été commise d'office pour la défense du milicien burkinabé Amadé Ouédraogo Remi dit Ouremi impliqué dans le massacre des populations civiles de Duekoué, dans l'Ouest de la Côte d'Ivoire.

Hier mercredi 14 avril 2021, avant le réquisitoire du procureur et la sentence définitive encourue par son client, Me Roseline Aka Serikpa a plaidé non pas pour la relaxe pure et simple du boucher Amadé Ouremi, mais plutôt pour que l'on sache les tenants et aboutissants de cette affaire ayant débouché sur l'inculpation du tueur froid de Duekoué. Des questions parfois osées ou dérangeantes, l'avocate d'Amadé Ouremi en a posées à profusion au tribunal. Lisez plutôt la plaidoirie de Me Roseline Aka Serikpa.

(...) " En ma qualité d'avocate de l'accusée, je vais plaider la cause d'Amadé Ouremi dans ce procès qui se déroule devant la juridiction. Cette affaire doit être traitée à la racine, pour connaître les tenants et aboutissants. Amadé Ouremi était un simple mécanicien de vélo, reconverti en agriculteur. Il paie une portion de terre pour faire sa plantation. (...)

Dans cette rébellion armée avec des armes lourdes, il sera approché par des chefs de guerre qui l'ont rassuré, l'ont mis en confiance. Il s'est associé à une armée de rebelles qui s'est installée dans l'Ouest de la Côte d'Ivoire. Amadé a eu gîtes et couverts. Il a eu des tenues militaires et des armes. Il n'était pas militaire à l'origine. Pourquoi lui a- t-on donné ces armes ? Dans ces photos que voici, que fait Amadé Ouremi en tenue militaire aux côtés du Commandant Losseni Fofana dit Loss ? Où a-t-il eu ses éléments militaires ? Où a-t-il eu ses armes ?

Amadé Ouremi et ses prétendus hommes avaient des armes plus fortes que celles de l'armée de Côte d'Ivoire. Ils avaient des armes plus fortes que celles de la Licorne ou celles des Forces onusiennes. Pourquoi veut-on porter ici le chapeau à cet homme frêle, analphabète, ce qui s'est passé comme atrocités ? Un seul homme peut-il commettre un génocide ? Un génocide est le fait d'une multitude de personnes. Il faut dénicher les responsables de la rébellion et les commanditaires tapis dans l'ombre.

Dieu fait grâce, ceux-là n'échapperont pas, partout où il y a une justice. Il y a bel et bien eu génocide à Duekoué. J'en suis désolée. Toutes les victimes qui ont défilé ici en ont marre, elles pleurent. Toutes ces victimes ont besoin de justice. Ce procès m'a laissée sur ma faim. Un goût d'inachevé comme bien d'autres personnes. Amadé Ouremi dit qu'il a été trompé. Il a été instrumentalisé. Les victimes demeurent et les commanditaires demeurent. Amadé était bel et bien un élément de l'armée de Côte d'Ivoire.

Amadé Ouremi recevait bel et bien des ordres, des instructions. Dans votre sentence, vous en tiendrez compte. (...) Ces victimes sont tombées sous des idéaux de politiques véreux. Il y a nécessité qu'une rébellion ne prenne pas sur un État de droit " (...). Ainsi a plaidé hier mercredi, Me Roseline Aka Serikpa, avocate d'Amadé Ouremi et par ailleurs, vice-présidente de la FIDHOP en charge des questions juridiques et judiciaires.

P. L

Content created and supplied by: Pierre_Lemauvais (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires