Sign in
Download Opera News App

 

 

Société : ces trois célèbres journalistes sont morts dans l'exercice de leur fonction.

Le métier de journaliste est exercé dans le monde par de milliers d'hommes et de femmes. C'est un métier passionnant mais dangereux. La preuve, plusieurs de ces journalistes périssent sur le lieu de leur travail. Les journalistes doivent se rendre sur les lieux, faire des enquêtes, vérifier l'information, faire des vidéos et des photos...Les journalistes bravent le danger nuit et jour.

Mais il arrive que le malheur survienne et que ces derniers perdent la vie.

C'est le cas de ces trois célèbres journalistes que nous allons citer.

1- Norbert Zongo, journaliste Burkinabè

Après avoir commencé une enquête sur la mort mystérieuse de David Ouedraogo, le chauffeur de François Compaoré, le frère du président burkinabè Blaise Compaoré, Norbert Zongo est assassiné le 13 décembre 1998 selon wikipédia.

2- Guy André Kieffer, journaliste franco-canadien.

Porté disparu en 2004 à Abidjan, il a été exécuté, son corps incinéré sur ordre de l’ex-première dame ivoirienne Simone Gbagbo, a déclaré un ancien chef de milice devant la justice selon un article de jeûne Afrique. Il menait des enquêtes en Côte d'Ivoire.

3- Jean Hélène, journaliste français

Correspondant de RFI en Côte d'Ivoire, Jean Hélène est assassiné par un policier à Abidjan le mardi 21 octobre 2003, près de la Direction générale de la police nationale ivoirienne. L'assassin de Jean Hélène, le sergent Séri Toulou Dago Théodore, est condamné, en décembre 2003, à 17 ans de prison (malgré ses protestations d'innocence) selon wikipédia.

Cette liste est loin d'être exhaustive car les journalistes qui tombent sur le terrain caméra ou appareil photo en main sont des dizaines.

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

norbert zongo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires