Sign in
Download Opera News App

 

 

Massacre de Duékoué: les colonels Losseni et Coulibaly bientôt devant le tribunal ?


Au lendemain du verdict prononcé par les juges à l'encontre du '' seigneur de la guerre '' du mont peko Amadé Ourémi, le président du collectif des victimes Issiaka Diaby trouve nécessaire pour la manifestation de la vérité et la continuité de la justice que les personnes citées que sont les colonels Losseni Fofana dit Loss et Coulibaly dit Coul comparaissent aussi devant le tribunal pour être entendus.


Selon le Nouveau Réveil dans sa parution de ce vendredi 16 avril 2021, le président du collectif des victimes Issiaka Diaby aurait réagit à la suite du verdict prononcé par les juges à l'encontre d'Amadé Ourémi pour demander que toutes les personnes citées soient également entendues.

<< Que la justice ivoirienne continue son enquête parce que tous les auteurs des crimes n’ont pas été entendus au cours de ce procès. A Duékoué, les poursuites contre tous les auteurs de crimes ne doivent pas cesser maintenant. Tous les criminels doivent passer devant cette justice qui, pour nous, est en train de prendre le dessus sur la Cour pénale internationale, dans la lutte contre l’impunité. Pour nous, les colonels Losséni Fofana dit Loss et Coulibaly dit Cool devraient être au tribunal, dès lors qu’ils ont été cités, pour la manifestation de la vérité. C’est le juge qui a la police de l’audience. Nous avons demandé que ceux-là soient là pour que les responsabilités soient situées. Le juge a décidé autrement, au détriment des victimes. C’est une décision de justice, on est obligé de l’accepter mais à contre cœur. Pour nous, ces personnes-là devraient venir dire leur part de vérité >> a martelé Issiaka Diaby.

Il faut rappeler que Amadé Ourémi a été condamné à la prison à vie pour sa participation au massacre de plusieurs centaines de personnes à Duékoué en 2011.

Mais en l'absence à la barre d'anciens commandants également mis en cause, le procès semble incomplet et a d'ailleurs fait réagir non seulement l'avocate du condamné mais aussi le président du collectif des victimes Issiaka Diaby.

Les colonels Losseni et Coulibaly vont-ils être également entendus au tribunal comme souhaité par l'avocate de Amadé Ourémi et le président du collectif des victimes Issiaka Diaby ? La question reste pour l'heure posée.


Bema Aboubacar...

Content created and supplied by: BemaAboubacarCoulibaly (via Opera News )

coulibaly bientôt duékoué issiaka diaby

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires