Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire : lourdes condamnations pour traite des enfants dans le cacao

Plus d’une vingtaine de personnes ont fait les frais de la justice ivoirienne pour leur implication dans la traite des enfants dans les plantations de cacao. Dans ce cadre, le tribunal de Soubré, au sud-ouest de la Côte d’Ivoire, a condamné hier mardi 18 mai 2021, vingt-deux personnes. Selon les informations du commissaire de police Luc Zaka, il s’agit de cinq personnes condamnées à 20 années d’emprisonnement et 17 autres condamnées à cinq années de prison, par le tribunal de Soubré.

Près de 800 000 enfants travaillant dans les plantations de cacao

Il faut dire que l’exploitation du cacao en Côte d’Ivoire, premier producteur mondial, fait vivre de nombreuses personnes dans le pays, même si plus de la moitié d’entre elles vivent en dessous du seuil de pauvreté. La situation précaire amène les enfants à aller travailler dans les champs de cacao. Selon une étude d’une université américaine, le nombre de ces enfants dépasserait les 700 000. En effet, une enquête NORC menée par l’Université de Chicago entre 2018 et 2020 évalue l’effectif des enfants travaillant dans les plantations de cacao à environ 800 000. Par contre, les enfants faisant l’objet de cette traite ne sont pas seulement des locaux, mais aussi ceux venant de pays voisins comme le Mali et le Burkina Faso.

Concernant les condamnations récemment prononcées par la justice ivoirienne, elles interviennent après plusieurs arrestations effectuées par les forces de l’ordre dans le cadre de la lutte contre la traite des enfants dans les plantations de cacao. Ainsi, une opération a eu lieu en deux jours et a nécessité l’intervention d’une centaine de forces de l’ordre. Elle avait permis de recueillir 68 enfants.

Content created and supplied by: Djakonanci (via Opera News )

Côte d'Ivoire  Soubré

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires