Sign in
Download Opera News App

 

 

Crimes:Amadé ouérémi est donc le seul chef FRCI de l'ex rébellion FAFN à avoir commis des massacres?

Le procès de Amadé ouérémi, chef de guerre pro-Ouattara issue de l'ex rébellion armée en côte d'Ivoire qui s'était ouvert en Mars dernier à donner son verdict final.

Âgé de 57 ans et de nationalité Burkinabè, Amadé ouérémi qui régnait en maître sur l'ouest et précisément dans la zone de Taï sur les forêts du Mont péko a été reconnu coupable de génocide et autres chefs d'accusations auxquels il fesait face depuis son arrestation en 2013 par l'armée ivoirienne.

Accusé de de meurtres, d’assassinats, de crimes de guerre, de génocide, de tribalisme, de vol en réunion, de viols commis sur des populations civiles à Duékoué dans l’Ouest ivoirien pendant la crise post-électorale ivoirienne de 2010-2011, ce chef milicien nie en bloc toutes ces accusations et désigne ceux qui ont donné l'ordre.

En effet, à ce propos, M. Ouérémi a soutenu qu’au moment des faits, «j’étais avec les FRCI (Forces Républicaines de Côte d’Ivoire). J’étais un élément des FRCI et notre commandant était Coulibaly de Kouibly ».

Cependant le verdict de son jugement est tombé à la mi-avril et ce dernier écope de " la prison à perpétuité et d'une amende de 100 millions de francs CFA aux victimes".

Certains analystes estiment que ce procès laisse derrière lui un goût amer, un procès inachevé.

Pour rappel, au premier heure de son procès, son avocate Me Aka avait fait savoir que :

" Il (Amadé) dit que depuis l’ouverture du procès, il a toujours dit au Tribunal qu’il agissait sous les ordres de certaines personnes au moment des faits. Mais, il dit ne pas comprendre pourquoi il est le seul qui est accablé par les témoins. Il souhaiterait que vous lui permettiez de citer des noms ".

Content created and supplied by: LaMontagneInfo (via Opera News )

côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires