Sign in
Download Opera News App

 

 

Divo : Dja-Blé remet 50 permis de conduire et 25 hectares de plants de palmiers aux jeunes

Au cours d’une cérémonie sobre, mais somme toute solennelle, le président du conseil régional du Loh-Djiboua, M. Dja-Blé Joseph a remis des permis de conduire à cinquante jeunes gens dont 5 femmes et des plants de palmiers à huile à 25 autres, ce mardi 27 septembre au siège du conseil en présence du secrétaire général n° 2 de préfecture de Divo, M. Doumbia Adama. Selon M. Dja-Blé, « il s’agit d’un complément. » Allusion faite aux personnes de plus de quarante ans non prises en compte par le projet C2D2-Emploi en cours dans la région. Et de préciser : « ce sont des choses qui étaient prévues, qui figuraient au budget, mais qui n’étaient plus exécutées parce que le président et son équipe avaient été déçus par l’échec d’une première expérience d’un fonds de garantie octroyé aux jeunes (NDLR Zakpa Komenan Rolland). Toujours dans la même veine, M. Dja-Blé a mis les bénéficiaires des plants de palmiers en garde : “on va contrôler. On a donné aujourdhui à 25 personnes. Au conseil, on a un agent chargé du suivi-évaluation. Il va aller regarder. Si le résultat n’est pas bon, vous allez fermer la porte aux autres.” “L’argent qu’on gaspille, je ne suis plus dedans. D’ailleurs, donner des plants de palmiers, on n’était plus obligé de le faire” a-t-il assené. Aux bénéficiaires des permis de conduire, le président du conseil régional n’y est pas allé avec le dos de la cuiller : “vous êtes dans nos fichiers maintenant, si vous faites un accident bête, on va vous bloquer pour de nombreuses années.” M. Dja-Blé leur a fait remarquer que “le client est roi,” de conduire avec professionnalisme en se conformant au Code de la route et aux règles de la sécurité routière. En plus, leur a-t-il conseillé, d’avoir tous leurs papiers : “les policiers me fatiguent. Les gendarmes me fatiguent. Mais, si tu n’es pas en règle. Si tu conduis mal, ils vont toujours te fatiguer.”

Le porte-parole des bénéficiaires, M. Kouamé Raymond a, quant à lui, remercié les autorités du conseil régional pour ce signalé service qui relève “le défi du chômage qui affecte éternellement leurs communautés,” en parlant des jeunes. 

Selon le délégué de la section du Loh-Djiboua de l’UNAECI (Union nationale des auto-écoles de Côte d’Ivoire) M. Gouamené Yobalé, “ils ont été formés pendant plusieurs mois au Code de la route, à la sécurité routière, ensuite à conduire les véhicules selon la catégorie de permis qu’ils ont souhaité avoir.” Le patron de Gouamené Auto-école ajoute avoir insisté sur “les risques qu’ils prennent en étant au volant d’un véhicule.” Cela, pour dire que le conseil régional s’est adressé à un professionnel pour ce projet pilote.  

Pour sa part, le secrétaire général n° 2 de préfecture, M. Doumbia Adama qui présidait cette cérémonie de remise de permis et de plants de palmiers à huile a exhorté les bénéficiaires à se surpasser pour servir d’exemple aux autres : “si vous échouez, ce n’est pas seulement vous. C’est également le conseil régional (…) ce serait de l’argent perdu.”

Autre détail de non moindre importance : le président du conseil régional a insisté sur la participation massive des jeunes diplômés du Loh-Djiboua aux prochains cours de préparation aux concours de la fonction publique. D'ailleurs sur ce point, il s’est montré déçu du peu d’intérêt manifesté par les jeunes de Lakota et de Guitry à cette première initiative majeure. Mieux, pour l'avenir, il a fait savoir que le conseil a inscrit à son budget quinze millions de francs pour le financement de ces cours de préparation pour l’année 2023.

Cassin.   

Content created and supplied by: AbelCassin (via Opera News )

divo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires