Sign in
Download Opera News App

 

 

Crash d’un hélico de l’armée ivoirienne dans le Nord : la vraie raison enfin connue

Un hélico de l’armée ivoirienne a disparu des écrans radars dans la nuit du 9 au 10 septembre 2021, avant que les militaires ne retrouvent les débris vers Ferké dans le Nord. L’armée avait promis des enquêtes. Celles-ci seraient disponibles. A en le confrère RFI les conditions météorologiques seraient à la base du crash. « Que faisait précisément l’appareil au milieu de la nuit, dans cette zone où sont signalés régulièrement des jihadistes ? « Il était en mission », se borne à confirmer le porte-parole du gouvernement sans en dire davantage. En revanche, Amadou Coulibaly dévoile des détails sur les causes du crash. « Il serait survenu suite à des conditions météo défavorables » explique-t-il indiquant que les premiers éléments de l’enquête laissent penser que l’hélicoptère de fabrication russe aurait pu être frappé par la foudre » écrit le confrère.

Non sans ajouter « Les corps des 5 membres d’équipages avaient été retrouvés peu de temps après le crash. Il s’agissait de deux opérateurs ivoiriens et de trois instructeurs de nationalité bulgare, comme l’a confirmé il y a quelques jours l’ambassade de Bulgarie au Nigeria. Vendredi, un hommage sera rendu dans la cour d’honneur de l’État-major aux deux militaires ivoiriens tués. Quant aux instructeurs bulgares, ils recevront les honneurs lors d’une cérémonie à la base aérienne d’Abidjan avant le rapatriement de leurs corps ». Notons que dans la nuit du 9 au 10 septembre, l’hélicoptère d’attaque Mi-24 de l’armée ivoirienne s’écrase à deux kilomètres au nord de la localité de Togolokaye, dans le département de Téhini, près de la frontière burkinabé.

Tché Bi Tché

Source : RFI

Content created and supplied by: NISSIANAELLE (via Opera News )

amadou coulibaly bulgarie nigeria

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires