Sign in
Download Opera News App

 

 

Crash de l'hélicoptère Mi 24 : hommage aux deux aviateurs ivoiriens décédés en service

Un hommage a été rendu le vendredi 24 septembre 2021, aux deux éléments des Forces Armées des Côte d’Ivoire (FACI), qui ont perdu la vie lors du crash le vendredi 10 septembre 2021 à Téhini (Nord-Est), à la place d’armes Général de Corps d’Armée Ouattara Thomas d’Aquin du Camp Gallieni au Plateau. Les deux avaient pour identités le Lieutenant Bakayoko Massoman et le Sergent-Chef, Oura Kouakou, ils laissent leurs frères d'armes et leurs familles dans la tristesse . Ils ont été décorés dans l'ordre national à titre posthume. Leurs qualités ont été dévoilées au cours de l'oraison funèbre dite par le chef d'état-major de l'armée de l'air. Les Armées ont rendu hommage aux deux aviateurs décédés en service aérien commandé lors du crash de l'hélicoptère Mi 24.

Les premières conclusions de l’enquête diligentée au lendemain de l’accident d’un hélicoptère de l’Armée ivoirienne, indiquent que le crash est survenu du fait de conditions météorologiques défavorables. Les recherches ont permis de retrouver les dépouilles des membres de l’équipage constitué de trois instructeurs de nationalité étrangère et deux opérateurs de nationalité ivoirienne. Elles ont en outre permis de repêcher une des boîtes noires de l’appareil.

En ce qui concerne les trois instructeurs de nationalité bulgare, comme l’a confirmé il y a quelques jours l’ambassade de Bulgarie au Nigeria , une cérémonie sera organisée en leur honneur à la base aérienne d’Abidjan avant le rapatriement de leurs corps.

Soulignons que cinq personnes dont trois instructeurs étrangers et deux opérateurs ivoiriens étaient à bord de l’aéronef. Les enquêteurs qui ont pu exploiter la première boite noire, recherchent toujours la seconde selon le porte-parole du gouvernement.

Edmond kouassi ( EDDYDY)

Content created and supplied by: Eddydy (via Opera News )

ivoire faci l'hélicoptère mi 24

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires