Sign in
Download Opera News App

 

 

Affaire "Gbagbo n'a pas demandé pardon aux victimes": Quand Issiaka Diaby lui fait la leçon

Au cours d’une interview diffusée sur France 24 il y a quelques semaines, le président du Parti des Peuples Africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI) avait clairement refusé de reconnaître sa part de responsabilité dans la commission des violences post-électorales de 2010-2011 ayant fait plus de 3000 morts en Côte d’Ivoire. Contrairement à son ancien ministre de la Jeunesse qui a fait acte de contrition en demandant pardon à toutes les victimes.

«Moi, je ne suis pas Charles Blé Goudé. Je suis Gbagbo Laurent, ancien Président de la Côte d’Ivoire. Je ne parle pas comme Charles Blé Goude. Les problèmes qui se posaient en Côte d’Ivoire, sont très graves pour qu’on s’amuse avec. Il faut les poser et pour dégager les responsabilités … Moi, je ne suis pas là pour demander pardon», avait t-il signifié au journaliste. Cette sortie de woody de Mama continue de provoquer des grincements de dents. Hier lors d'une émission sur rassemblement Web Tv Issiaka Diaby président de CVCI a donné une leçon à Gbagbo pour son refus de demander pardon aux victimes de la crise post électorale.

"(...) Laurent Gbagbo n’est pas obligé de demander pardon. Il est libre de décider de ne pas demander pardon. Je pense que si il est vraiment (..) soucieux de la dgnité humaine, de la question de la souffrance endurée par l'ensemble de la population en Côte d’Ivoire. je pense bien qu’il devait agir dans le sens pour demander pardon. Nous disons que la crise post électorale a déconnecté certains de nos citoyens de la réalité et d'une véritable source de ressocialisation. Outre Laurent Gbagbo toute personne en Côte d'Ivoire a besoin d'être ressocialisée.", a t-il fait savoir.

Content created and supplied by: narco (via Opera News )

charles blé goude issiaka diaby laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires