Sign in
Download Opera News App

 

 

Grand Banditisme/ 2 grosses opérations réussies en moins de 24heures par la police de Bonon

On peut l’affirmer, le commissaire Aka et ses éléments de la police de Bonon, sont en train d’abattre un travail colossal dans cette localité. En effet, depuis quelques temps, les policiers en poste dans cette commune ont réalisé l’exploit de mettre hors d’état de nuire des bandits et autres gangsters qui sévissaient dans cette ville de la région de la marahoué.

 

A peine remis de sa récente agression à la machette par un individu, le Commissaire de police et ses éléments ont repris du travail pour la sécurité de leur population. Ils viennent encore de porter un grand coup à la pègre dans cette localité jadis réputée pour sa grande insécurité.

 

La preuve. Ce vendredi 01 octobre 2021, aux environs de 06 heures, le sieur B.S., 46 ans, ivoirien, planteur, domicilié au quartier Dioulabougou, se rendait au champ sur la route de Gonaté. A hauteur de l'axe Bonon-Daloa, il a été attaqué par deux individus à moto non identifiés armés d'une kalachnikov AK47. Les malfrats lui ont arraché sa moto et se sont fondus dans la nature. Alerté, un groupe d'intervention s'est rendu immédiatement sur les lieux. Une fois sur place,  ils ont procédé à un bouclage de la zone.

 

Cela a permis d'engager une course poursuite avec les deux (02) individus à motos. En difficulté les malfrats ont abandonné leurs butins pour s'enfuir. Il s'agit de : 02 motos de marques apsonic de couleur rouge et noires et 02 sac à dos. Lesquels contenaient respectivement une arme de modèle kalachnikov type AK47 à canon scié et des effets vestimentaires. Compte rendu a été fait à M. le Procureur de Bouaflé. Une enquête a été ouverte à cet effet.

 

Quelques heures plus tard, un ressortissant burkinabé dénommé O.R., 37ans, domicilié au quartier Dioulabougou a été mis aux arrêts  pour flagrant délit de vol à la tire en plein marché sur dame N.A.Y., 39 ans, commerçante, domiciliée à Djahakro. Des actions qui ont fini par rassurer la population qui se dit satisfait du travail abattu par le commissaire Aka et ses hommes.

Patrick Méka

 

Content created and supplied by: PatrickMéka (via Opera News )

Bonon

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires