Sign in
Download Opera News App

 

 

Gbagbo est le président d'Afrique francophone le plus libre et populaire après la présidence!

La vie après la présidence doit normalement être une vie épanouie et agréable car un chef d'État vient au pouvoir pour servir son peuple. Le président de la République est élu par le peuple afin de réaliser les rêves les plus espérés de la nation. Il sert son pays selon le nombre de mandats qu'il y a à effectuer et il part s'il n'est plus éligible ou s'il a épuisé le nombre de mandats possibles.

La vie d'un président doit être littéralement intéressante et paisible après son temps d'exercice. Malheureusement, cela n'est pas le cas pour beaucoup de chefs d'États africains. Certains sont enlevés du pouvoir par la force. D'autres sont poursuivis pour crimes et abus de pouvoir.

Le président Laurent Gbagbo est le chef d'État d'Afrique francophone le plus libre et populaire après la présidence. Son image est grandement médiatisée à travers les interviews qu'il fait, et aussi le parti politique qu'il vient de créer. S'il n'avait pas été contraint à la prison et s'il n'avait pas passé plus de 10 ans loin de son pays, son existence après la présidence aurait été peut-être belle mais peu glorieuse, quand on sait quel type de gloire il vit présentement.

Gbagbo a été envoyé à la CPI pour répondre à plusieurs accusations qui pesaient contre lui juste après la crise postélectorale d'octobre 2010 à avril 2011. Bien vrai que les 10 ans qu'il a passés à la Haye ont été un moment difficile de sa vie, Gbagbo est sorti vainqueur de cette situation. Cette souffrance parait injuste. Mais aujourd'hui, il rejaillit comme une source d'eau longtemps obstruée par une grosse pierre qui a fini par être roulée et mise de côté.

Gbagbo Laurent se déplace comme il peut, il part où il veut et il fait ce qui lui semble bon. Il est visiblement l'un des présidents d'Afrique Francophone les plus heureux après la présidence. Pour l'heure, on suit l'évolution de son nouveau parti politique qui est le PPA-CI.

Content created and supplied by: Soldatduciel (via Opera News )

cpi haye laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires